Author Archives: Francis Leblanc

Palmarès des maisons fleuries 2021

Dernière mise à jour le 14 octobre 2021 par Francis Leblanc

Samedi 9 octobre, c’est la fête des Maisons Fleuries à Valigny !

Palmarès des maisons fleuries 2021

Après l’année 2020 qui fut une année blanche pour les Maisons Fleuries en raison de la crise sanitaire, la population est heureuse de se retrouver pour fêter les lauréats du fleurissement.

Lauréat catégorie Commerces
Lauréat catégorie Fermes

Monsieur le Maire Francis Leblanc et ses conseillers municipaux sont présents. Dans son mot d’accueil, le Maire remercie les membres de l’assemblée pour leur présence. Il insiste sur l’importance du fleurissement comme participant à l’esthétisme global de la commune. Fleurir sa maison, ce n’est pas que pour soi, c’est aussi pour ses voisins et les touristes de passage. Cela fait partie du « bien vivre ensemble » et c’est une pierre complémentaire à l’édifice d’une commune accueillante.

Cette année, le Jury est composé des conseillers municipaux Alain Becquart et Dominique Govignon, ainsi que du Maire. La visite des propriétés est faite le mercredi 7 juillet matin. Comme habituellement, chaque maison fleurie, qui doit être visible d’une voie publique, reçoit de la part de chacun des jurys, 3 notes : aspect général, diversité, accessibilité. C’est la moyenne de ces neuf notes qui donne le classement. Les maisons sont réparties en quatre catégories : maisons de bourg, maisons de campagnes, fermes et commerces.

Lauréat catégorie Maisons de bourg
Lauréat catégorie Maisons rurales

Les grands gagnants

Le Maire donne le classement des 33 propriétés retenues.

Les premiers prix reçoivent une composition fleurie. Ce sont :

  • Catégorie commerces, Josette Antoine, propriétaire du Café Restaurant « Le Relais de la Forêt ».
  • Catégorie fermes, Véronique et Franck Deuss.
  • Catégorie maisons de bourg, Monsieur et Madame Laurent Septier.
  • Catégorie maisons de campagne, Monsieur Guillaumin et Madame Mauguin.

Les 29 autres nominés reçoivent tous une rose.

La cérémonie se poursuit par le verre de l’amitié offert par la commune, alors que sont projetées les photos des maisons fleuries palmarès 2021 !

 

Crédit photos : Francis Leblanc - cliquez pour zoomer

Crédit texte : Francis Leblanc

La démocratie c’est à partir de 7 ans à Valigny

Dernière mise à jour le 13 octobre 2021 par Francis Leblanc

"Nous souhaitons impliquer les plus jeunes dans la vie du village, prendre en compte votre avis" à expliqué M. Le Maire

La démocratie c’est à partir de 7 ans à Valigny

M. Francis Leblanc, Maire et Mme Marie Millerat-Daldin, 2ème adjointe avaient convié tous les enfants et jeunes de la commune samedi dernier, à l’espace festif du pôle Socioculturel.

« Nous souhaitons impliquer les plus jeunes dans la vie du village, prendre en compte votre avis » à expliqué M. Le Maire aux  enfants très attentifs et à leurs parents..
Sa deuxième adjointe a fait preuve de pédagogie : comment constituer une liste? Qu’est-ce que des élections? C’est quoi un conseil municipal des enfants ?
« La démocratie, ça s’apprend » a constaté une maman.
Après un exercice autour d’un projet fictif avec M. Pierre Giraud, coordinateur d’animation au centre social du secteur, les 8 enfants se sont engagés autour d’une liste commune et de plein d’envies. « On voudrait travailler autour de la fête de la musique, de sorties nature, on a eu tous les confinements pour avoir des idées » raconte le doyen de l’assemblée, Jayson Stori, 16 ans.
« Il reste des places pour d’autres enfants », rappelle Amandine Pinault, 12 ans.
Les élections du conseil municipal des enfants ont été fixées au samedi 6 novembre prochain, la démocratie est en route !

 

Mise en ligne : Francis Leblanc
Crédit texte : Pierre Giraud - CS Lurcy-Lévis

Fin port du masque école primaire

Dernière mise à jour le 5 octobre 2021 par Francis Leblanc

Le Département de l’Allier vient de tomber au niveau 1 au regard de la situation épidémique. Par conséquent, les élèves pourront retirer leurs masques

Fin port du masque école primaire

Conformément au décret n°2021-1268 du 29 septembre 2021 modifiant le décret n°2021-699 du 1er juin 2021 prescrivant les mesures générales nécessaire à la gestion de la sortie de crise sanitaire, à compter du lundi 04 octobre 2021, les élèves des écoles primaires situées dans les départements les moins touchés par l’épidémie pourront retirer leur masque.

En l’espèce, le Département de l’Allier vient de tomber au niveau 1 au regard de la situation épidémique. Par conséquent, les élèves pourront retirer leurs masques. Toutefois, les personnels ne sont pas autorisés à le retirer, vous devrez donc le garder.

Pour rappel, ce niveau 1 implique :

  • l’accueil en présentiel de tous les élèves ;
  • le maintien des mesures renforcées d’aération et du lavage des mains ;
  • le port du masque n’est pas obligatoire pour les élèves des écoles élémentaires ;
  • la désinfection des surfaces fréquemment touchées est effectuée une fois par jour, celle des tables du réfectoire après chaque service ;
  • la limitation du brassage entre groupes d’élèves n’est pas obligatoire. Les regroupements et les croisements importants sont toutefois limités ;
  • les activités physiques et sportives sont autorisées en intérieur et en extérieur ;
  • la fermeture de la classe pendant 7 jours est prévue dès le 1er cas de Covid avec poursuite des cours à distance.

Lors de la rentrée scolaire 2021-2022, vous avez été destinataires d’une note relative au maintien du protocole renforcé. Après discussion avec les élus, le choix a été fait de maintenir ce protocole renforcé au moins jusqu’aux vacances de la Toussaint. Par conséquent, durant les temps périscolaires et extrascolaires, il conviendra :

  • de continuer à limiter le brassage entre groupes d’élèves. Ainsi, l’organisation des garderies et des pauses méridiennes restent identiques, c’est-à-dire que nous ne changeons rien au protocole de mai 2020 ;
  • de maintenir le renforcement des procédures de désinfection et de nettoyage.

Toutefois, les enfants seront autorisés à enlever le masque durant les temps de surveillance qui sont sous la responsabilité de la communauté de communes.

Je reste à votre disposition pour tous renseignements complémentaires.

Bien cordialement

Loïc DUFOURNEAU

Directeur par intérim

Logo com-com

 

Mise en ligne : Francis Leblanc
Crédit texte : Pays de Tronçais

Bulletin France Relance n°35 du 1er octobre 2021

Dernière mise à jour le 5 octobre 2021 par Francis Leblanc

Mesures mises en place par l’État, les collectivités et les chambres consulaires pour soutenir les entreprises du département.

Bulletin France Relance n°35 du 1er octobre 2021

Le dossier de presse du plan de relance est disponible via le lien : https://www.economie.gouv.fr/files/files/directions_services/plan-de-relance/dossier-presse-plan-relance.pdf.
L’ensemble des éléments liés au plan de relance sont également disponible sur le site : https://www.economie.gouv.fr/plan-de-relance
Contacts :

– CCI 03 : entreprise@allier.cci.fr
– CMA 03 : entreprises@cma-allier.fr
– ARAE : https://auvergnerhonealpes-entreprises.fr/contact-covid
– Direccte : [ara-ud03.direction@direccte.gouv.fr]ara-ud03.direction@direccte.gouv.fr

 Programme national pour l’alimentation : un 2ème lauréat dans l’Allier

Le plan de relance prévoit une enveloppe de 80 millions d’euros dédiée au « Partenariat Etat/collectivité au service des Projets alimentaires territoriaux (mesure 13 du Plan de relance) ». Cette mesure a pour objectif général de soutenir le développement des PAT afin de faire des territoires, des moteurs pour la relocalisation de l’agriculture et la transition vers une alimentation plus saine, plus durable et plus locale.

Dans le cadre du volet A « soutien à l’émergence de nouveaux PAT », après le PAT du Bocage Bourbonnais, le projet La Main à la Pat’porté par la Communauté de Communes de Saint-Pourçain Sioule Limage a été retenu.

 AMI Fabriques de territoires : un 4ème lauréat dans le département

De nouveaux lieux d’activités et de services se sont créés un peu partout en France. Dans les métropoles, mais aussi dans des territoires ruraux, périurbains ou dans les quartiers, les tiers-lieux expriment le désir partagé d’acteurs privés et/ou publics de se regrouper, de créer, d’inventer, de travailler, de faire ensemble.

Les tiers-lieux sont aux avant-postes des transformations à l’œuvre dans la société : dans la manière de travailler, de consommer, de se cultiver, de s’entraider et de faire ensemble. Avec les fabriques de territoires, l’État aide ces initiatives à se concrétiser et à se renforcer, pour inspirer d’autres initiatives et favoriser le déploiement de nouveaux lieux de cohésion partout sur le territoire.

D’ici 2022, l’État s’est engagé sur le déploiement de 300 fabriques dont 150 dans les quartiers de la politique de la ville et 150 hors des grands centres urbains avec un accompagnement financier et d’ingénierie de 45 millions d’euros.

L’association Polymorphe corp à Cérilly est la 4ème lauréate du département.

3- Appel à projets « Ambition région innovation – être accompagné dans mon projet Industrie du futur » :

Dans le cadre de son plan de relance, la Région Auvergne – Rhône-Alpes soutient les entreprises individuelles ayant un projet de diversification, d’approvisionnement local ou de relocalisation.

La Région Auvergne – Rhône-Alpes et l’État cofinancent les coûts de prestations de conseil, preuves de concepts, expertises études à 100 % dans la limite de 8.000 €.

Cette aide s’adresse à des TPE, PME, ETI installées sur le territoire Auvergne – Rhône-Alpes réalisant des activités manufacturières dont l’établissement de production est implanté sur le territoire :

  • œuvrant dans un secteur stratégique pour la souveraineté (santé, agroalimentaire…) et souhaitant initier un projet pour renforcer ou sécuriser sa production en région,
  • durablement impactée par la crise et les mutations économiques (automobile, aéronautique, biens d’équipement ou sous-traitance…) et devant réorienter sa production ou s’adresser à de nouveaux marchés,
  • ayant des projets et une stratégie de sourcing local, de diversification des achats en intégrant les fournisseurs locaux, de reconception de produits pour mieux intégrer la notion de production locale,
  • ayant identifié un enjeu de relocalisation.

Ces entreprises peuvent bénéficier d’un accompagnement « Industrie du futur » pour :

  • disposer d’un accompagnement stratégique pour atteindre de nouveaux marchés (diversification) ou élaborer de nouveaux modèles d’affaires compatibles avec leur outil de production,
  • réaliser des études pour la reconception de produits et l’intégration de fournisseurs locaux,
  • initier des études et accompagnements pour la mise en place de chaines d’approvisionnement,
  • réaliser des études de faisabilité pour des actions de relocalisation en intégrant des briques « Industrie du futur » (numérique, robotique…) et la mutation des outils de production.

Les candidatures sont à déposer avant le 22 octobre prochain.

Pour plus d’informations:

https://ambitioneco.auvergnerhonealpes.fr/agenda/7187/390-appel-a-projets-plan-de-relance-ambition-region-innovation-etre-accompagne-dans-mon-projet-industrie-du-futur-appel-a-projets.htm

 Lancement de 3 appels à projets visant à soutenir le développement de solutions de cybersécurité innovantes :

La cybersécurité est devenue un enjeu décisif d’une société de plus en plus numérisée et connectée. La numérisation de l’économie et de pans entiers de la vie des Français est porteuse de progrès mais aussi de risques pour la sécurité, la protection de la vie privée et des données personnelles, nos infrastructures vitales, nos administrations et nos entreprises. Ces tendances se sont amplifiées avec la crise sanitaire, qui a mis à l’épreuve la résilience de nos acteurs économiques et bouleversé les modes de production, avec notamment l’essor massif du télétravail. La vulnérabilité des systèmes informatiques est désormais l’enjeu de chacun, citoyens, administrations et entreprises.

Pour répondre à ces enjeux, le Gouvernement met en œuvre une stratégie d’accélération en matière de cybersécurité, dans le cadre de France relance, annoncée le 18 février dernier par le Président de la République. Cette stratégie, dotée d’un budget de 1 039 M€, dont plus de 700 M€ d’argent public (notamment via le Programme d’investissements d’avenir et plan France Relance vise à accompagner le développement de la filière française et s’articule autour de 5 axes :

1. Développer des solutions souveraines et innovantes de cybersécurité ;

2. Renforcer les liens et synergies entre les acteurs de la filière ;

3. Soutenir la demande (individus, entreprises, collectivités et Etat), notamment en sensibilisant mieux tout en faisant la promotion des offres nationales ;

4. Former plus de jeunes et professionnels aux métiers de la cybersécurité, fortement en déséquilibre ;

5. Soutenir le développement des entreprises de la filière via un abondement en fonds propres.

Cette stratégie se trouve aujourd’hui dans sa phase opérationnelle, avec le lancement de trois appels à projets :

  • appel à projets « Développement de technologies innovantes critiques » visant à soutenir le développement de technologies innovantes et critiques en cybersécurité. Il s’inscrit dans le premier axe de la stratégie d’accélération et sera clôturé le 15 octobre. Le public visé correspond à la fois aux entreprises uniques mais aussi aux consortiums industriels ou collaboratifs (c’est-à-dire impliquant des laboratoires de recherche) ;

Pour plus d’information : www.bpifrance.fr/nos-appels-a-projets-concours/appel-a-projets-developpement-de-technologies-innovantes-critiques

  • appel à projets « Mutualisation et valorisation des données d’intérêt cyber » soutenant la mutualisation de données de cybersécurité entre les différents acteurs du secteur afin de développer la connaissance des menaces. Il s’inscrit dans le deuxième axe de la stratégie d’accélération et sera clôturé le 16 novembre. Le public visé correspond à des consortiums industriels ou collaboratifs apportant à la fois des données diverses et une capacité pointue de traitement ;

Pour plus d’information : www.bpifrance.fr/nos-appels-a-projets-concours/appel-a-projets-mutualisation-et-valorisation-des-donnees-dinteret-cyber-cas-dusage-ndeg1-cyber-threat-intelligence

  • appel à projets « Projets innovants sur le Campus Cyber » visant à soutenir les projets innovants sur le Campus Cyber. Il s’inscrit dans les axes 1 et 2 de la stratégie et sera clôturé le 29 octobre. Le public visé correspond à la fois aux entreprises uniques mais aussi aux consortiums industriels ou collaboratifs membres du Campus Cyber.

Pour plus d’information : www.bpifrance.fr/nos-appels-a-projets-concours/appel-a-projets-projets-innovants-sur-le-campus-cyber

 Appel à projets AVELO 2 : 1 lauréat dans le département

Dans la continuité du programme AVELO, l’ADEME, en conformité avec la Stratégie du Service Transports et Mobilité (Axe 2 – Reporter), a décidé de porter sur la période 2021-2024, le programme Certificats d’économies d’énergie (CEE) AVELO 2 afin de soutenir plus de 400 territoires peu denses et péri-urbains dans la planification, l’expérimentation, l’évaluation et l’animation de politiques cyclables.

Porté par l’ADEME, le programme AVELO 2 s’inscrit dans l’objectif du Gouvernement de faire passer la part modale du vélo de 3 % à 9 % d’ici 2024, et dans un objectif de cohérence territoriale dans la continuité de la Loi d’orientation des mobilités (LOM). Ce nouveau cadre juridique reconnaît ainsi officiellement la nécessité de développer les modes actifs et permet aux communautés de communes de devenir autorité organisatrice de la mobilité (AOM).

Pour accompagner les territoires à définir et animer leur politique cyclable, l’ADEME a lancé le 3 mars 2021 l’appel à projets AVELO 2 qui s’articule autour de quatre axes afin de soutenir :

  • axe 1 : la construction d’une stratégie de développement d’aménagements cyclables,
  • axe 2 : l’expérimentation de services vélo,
  • axe 3 : l’animation et la promotion de politiques cyclables intégrées,
  • axe 4 (hors financement CEE) : le recrutement de chargé.es de mission vélo au sein des territoires.

Moulins Communauté vient d’être désigné lauréat dans le département.

 

Mise en ligne : Francis Leblanc
Crédit texte : Préfecture

Le Climat des fleuves newsletter IAGF n°21

Dernière mise à jour le 23 septembre 2021 par Francis Leblanc

Constat désormais admis par tous de la nécessité d’affronter en même temps les enjeux du climat, de la biodiversité et de la santé

Le Climat des fleuves newsletter IAGF n°21

Edito

Le Congrès Mondial de la Nature de l’UICN qui s’est tenu à Marseille est porteur de beaucoup d’optimisme : joie déjà de la rencontre et de l’échange sans écran interposé ; satisfaction face au constat désormais admis par tous de la nécessité d’affronter en même temps les enjeux du climat, de la biodiversité et de la santé. L’attente est désormais forte pour les prochains rendez-vous de la COP26 puis de la COP15. D’ici là, IAGF poursuit le dialogue et le partage de solutions en Suisse, à l’occasion de sa 10ème session internationale fin septembre. Avec comme thématique : « Fleuve, lac et ville : les conditions d’une alliance réussie ».
Initiatives pour l'Avenir des Grands Fleuves Initiatives pour l'Avenir des Grands Fleuves

Interview

Initiatives pour l'Avenir des Grands Fleuves

Runa Khan
« C’est sur l’écosystème tout entier qu’il faut agir si l’on veut empêcher les crises systémiques de se reproduire »

Interview de Runa Khan, fondatrice de l’ONG Friendship et Présidente d’honneur de One Sustainable Health Forum.

Chiffre clé

Chiffre clé

+ 1,5° C

+ 1,5° C

Un réchauffement d’au moins + 1.5° C est probable d’ici 2030

Le dernier rapport du GIEC a eu un retentissement important en pointant pour la première fois le rôle « sans équivoque » des activités humaines sur le réchauffement climatique. Un autre constat doit nous interpeller : l’urgence de la situation.

Un réchauffement d’au moins + 1.5° C est probable d’ici 2030

Le dernier rapport du GIEC a eu un retentissement important en pointant pour la première fois le rôle « sans équivoque » des activités humaines sur le réchauffement climatique. Un autre constat doit nous interpeller : l’urgence de la situation.

Initiatives pour l'Avenir des Grands Fleuves
Initiatives pour l'Avenir des Grands Fleuves

Actualité

Initiatives pour l'Avenir des Grands Fleuves

Congrès Mondial de la Nature : l’UICN veut orienter l’action contre les crises de la biodiversité et du climat

Le Congrès s’est achevé le 10/09 avec la publication du Manifeste de Marseille, un appel des membres de l’UICN pour une reprise post-pandémie basée sur la nature et pour un engagement fort des Etats en faveur de la biodiversité.

Initiatives pour l'Avenir des Grands Fleuves
Initiatives pour l'Avenir des Grands Fleuves Initiatives pour l'Avenir des Grands Fleuves

Prochains rendez-vous

Initiatives pour l'Avenir des Grands Fleuves
27 sept. – 1er oct. : 10e session internationale d’IAGF en Suisse « Fleuve, lac et ville : les conditions d’une alliance réussie »
Initiatives pour l'Avenir des Grands Fleuves
5 oct. : [événement partenaire] Journée Scientifique « Quelles transitions pour l’eau face au changement climatique ? » – Toulouse.
Initiatives pour l'Avenir des Grands Fleuves
1 – 12 nov. : 26e Conférence des Parties des Nations Unies sur le changement climatique (COP26) – Glasgow (Royaume-Uni).
Initiatives pour l'Avenir des Grands Fleuves
2 – 3 déc. : World Impact Summit, 2e édition du sommet international des solutions pour la planète, avec la participation d’IAGF – Bordeaux, Palais de la Bourse.

Rencontre avec le fleuve…

Le Rhône en Suisse

Je prends ma source au glacier de la Furka à l’extrémité orientale du Valais, à 2 300 m d’altitude. Je traverse ensuite le canton du Valais sur une distance de 164 km, avant de me jeter dans le Léman. À ma sortie, je parcours encore 25 km avant de rejoindre la France.

Remontons à la source du Rhône…

Initiatives pour l'Avenir des Grands Fleuves
Initiatives pour l'Avenir des Grands Fleuves

A lire également

Initiatives pour l'Avenir des Grands Fleuves
Initiatives pour l'Avenir des Grands Fleuves

On aime, on partage

Initiatives pour l'Avenir des Grands Fleuves

L’émission documentaire « Au bout, c’est la mer »

Tage, Vistule, fleuve Sénégal, Rio Sao Francisco, Rhône… Les fleuves sont une invitation au voyage et François Pécheux, dans l’émission documentaire « Au bout, c’est la mer », nous sert de guide. La saison 4 vient de s’achever mais de nouvelles découvertes ne devraient pas tarder !

Initiatives pour l'Avenir des Grands Fleuves

 

Mise en ligne : Francis Leblanc

Crédit texte :  INITIATIVES POUR L'AVENIR DES GRANDS FLEUVEs

Politique d’économies d’énergie à Valigny

Dernière mise à jour le 20 septembre 2021 par Francis Leblanc

Valigny continue de lutter pour être exemplaire dans sa gestion de l'énergie !

Politique d’économies d’énergie à Valigny

Le monde est engagé dans une lutte contre le réchauffement climatique. Il en va de la survie de la race humaine.

Valigny entend participer à sa manière à cet immense enjeu planétaire, que nous devons affronter sans délai.

Valigny fait la une cette semaine du compte facebook  » Plan Climat Allier « . Cliquez !

Historique de nos efforts en consommation d’énergie

Valigny s’est engagé depuis plusieurs années dans un programme d’économie d’énergie et de lutte contre les gaz à effet de serre. Tout a commencé avec l’aménagement du bourg et l’installation de candélabres à éclairage led.

Puis en 2019, le remplacement des chaudières à gaz par un réseau de chaleur desservant l’école, la mairie et le pôle socioculturel, et basé sur une chaudière à granulés, a permit d’économiser la consommation de 10 tonnes par an d’équivalent d’énergie fossile, tout en réduisant de 30 tonnes par an nos émissions de CO2. Ce cercle vertueux à aussi engendré des économies substantielles, ainsi qu’un approvisionnement en énergie en circuit court.

Cette même année 2019 a vu l’achèvement de la construction du pôle socioculturel, respectant les normes RT2012 en terme de consommation énergétique, ainsi que l’isolation thermique des bâtiments de l’école (travaux financés par la communauté de communes qui en a la compétence).

Nous devrions entamer avant la fin de l’année, la rénovation énergétique de la mairie, permettant ainsi d’économiser plus de 50% de son énergie consommée (éclairage et chauffage).

Passage à de l’éclairage led pour l’église

Les projecteurs de notre église étant anciens et énergivores, nous avons pu profiter d’un programmes d’aide du département de l’allier, finançant à hauteur de 80% le renouvellement des éclairages publiques anciens et très consommateurs d’énergie, en partenariat avec le SDE03.

C’est ainsi que ce mois-ci, ont été mis en place de nouveaux projecteurs à led, nous permettant de réduire notre facture d’énergie pour l’éclairage de l’église d’environ 60%, pour un coût résiduel d’investissement annuel sur cinq ans de 153€.

Bilan sur deux ans de notre production d’énergie verte

Lors de nos travaux afférents au pôle socioculturel, nous avons installé des panneaux photovoltaïques sur la toiture sud.

Cela fait plus de deux années maintenant de production (mise en exploitation en août 2019). Nous pouvons donc faire un premier bilan :

  • production annuelle moyenne : 13000 KW, soit un peu plus de la consommation annuelle d’énergie électrique de trois foyers français, soit encore un équivalent énergétique de 1300 litres de fuel et donc environ 3,9 Tonnes de rejet de CO2 par an d’économisés.
  • la vente de cette énergie à EDF, nous permet un retour sur l’investissement initial d’environ 7,5 années.

Et maintenant ?

Nous continuons à réfléchir dans une démarche de production de plus d’énergie renouvelable et à réduire notre consommation en énergie.

Rappelons que tous ces travaux ont pu être menés à bien grâce à nos partenaires financiers qui sont intervenus à divers niveaux de subventions : l’Europe avec les fonds Leader, l’Etat Français, la région Auvergne-Rhône-Alpes, le département de l’Allier et enfin la communauté de communes du Pays de Tronçais.

 

Crédit photos : Francis Leblanc - cliquez pour zoomer 

Crédit texte : Francis Leblanc
Arrêtés préfectoraux de l'Allier

Réouverture du centre de vaccination de Hérisson

Dernière mise à jour le 20 septembre 2021 par Francis Leblanc

Le centre annexe de vaccination de Hérisson contre la COVID19 rouvrira le mercredi 29 septembre.

Réouverture du centre de vaccination de Hérisson

Le centre annexe de vaccination de Hérisson contre la COVID19 rouvrira le mercredi 29 septembre.

Il se situera à la maison des associations de Hérisson  :  6 Avenue Marcellin Simonnet (à coté de la poste et de la mairie) et sera ouvert tous les mercredis de 9h à 17h.

Les rendez vous pourront être pris sur Doctolib : https://www.doctolib.fr/vaccination-covid-19/montlucon/centre-de-vaccination-saint-francois?pid=practice-178539

ou auprès des mairies comme précédemment.

Voici quelques informations concernant cette nouvelle campagne de vaccination :

Depuis le 15 juin 2021, la vaccination est accessible à tous, dès 12 ans.

La vaccination est possible pour les femmes enceintes dès le 1er trimestre de grossesse et recommandée dès le 2ème trimestre.

À compter du 1er septembre une campagne de rappel est mise en place pour stimuler le système immunitaire des plus vulnérables. Les personnes concernées par ce rappel sont :

  • les résidents d’EHPAD et d’USLD,
  • les personnes de 65 ans et plus vivant à domicile,
  • les personnes souffrant de comorbidité(s),
  • les personnes atteintes de pathologies à haut risque de forme grave,
  • les personnes ayant été vaccinées avec le vaccin Janssen.

Il convient d’attendre un délai de 6 mois entre la dernière dose reçue, complétant le schéma vaccinal initial, et cette dose de rappel. Ce délai est réduit à 4 semaines pour les personnes ayant reçu une dose de vaccin Janssen.

Ces rappels vaccinaux seront effectués uniquement avec des vaccins à ARNm (Pfizer-BioNTech ou Moderna) de manière indifférenciée.

 Je télécharge la plaquette en cliquant sur le lien :

http://www.valigny.fr/wp-content/uploads/2021/09/Infos-vaccination-COVID-septembre-2021.pdf

 

Mise en ligne : Francis Leblanc
Crédit texte : Hérisson

Rencontres musicales 2021 de Valigny un vrai succès

Dernière mise à jour le 15 septembre 2021 par Francis Leblanc

"Standing ovation" pour le quatuor "La Quinte Superflue"

Rencontres musicales 2021 de Valigny un vrai succès

Pour sa troisième édition, et après une année blanche en 2020, les associations de l’Améval et du Club de l’Orée du Bois ont mis au programme des « Rencontres Musicales de Valigny », un concert de musique Baroque.

 

Le quatuor « La quinte Superflue », originaire de la région de Montargis, se produit sur des instruments identiques à ceux qui présidaient aux concert des XVII et XVIIIème siècles.

Le programme comportait des œuvres du milieu du XVIème avec Diego ORTIZ (1517-1570), jusqu’au milieu du XVIIIème siècle avec Jean-Sébastien BACH(1685-1750).

Devant les acclamations du public, le quatuor a complété son concert par une œuvre de Jean Philippe RAMEAU, avec un extrait des « Indes galantes ».

Durant l’entracte, les participants pouvaient se restaurer à la buvette tenue par les bénévoles des deux associations.

Un grand merci au curé de notre paroisse ainsi qu’à la Mairie de Valigny qui ont bien voulu mettre à notre disposition cette église à l’acoustique exceptionnelle. Merci aussi à tous les bénévoles des associations organisatrices, ainsi qu’aux membres de la « Quinte Superflue ». Nous travaillons déjà à la programmation 2022 !

 

Crédit photos : Francis Leblanc - cliquez pour zoomer

Crédit texte : Francis Leblanc

Note de conjoncture tourisme été 2021

Dernière mise à jour le 13 septembre 2021 par Francis Leblanc

Une bonne, voir très bonne, fréquentation touristique pour l'été 2021, dans l'Allier

Note de conjoncture tourisme été 2021

La fréquentation touristique en Auvergne-Rhône-Alpes au cours de la saison estivale 2021 a été jugée bonne voire très bonne par 66% des professionnels. Les taux d’occupation sont plus élevés qu’en 2020, 63% en juillet et 68% en août mais toujours en retrait par rapport à la période avant Covid. Comme l’an passé, la saison 2021 est caractérisée par une forte fréquentation française, notamment des clientèles de proximité. La clientèle internationale reste en repli (20% des nuitées) mais progresse par rapport à l’été 2020 (moins de 10%).

La situation est assez similaire dans l’Allier avec des premiers indicateurs plutôt supérieurs aux moyennes régionales (part de satisfaction, impact du pass sanitaire). La fréquentation des clientèles françaises connait une hausse également plus marquée à l’échelle de l’Allier.

Dans le cadre de sa mission d’observation touristique, le Comité Départemental du Tourisme de l’Allier a le plaisir de vous adresser la note de conjoncture été 2021 : 

Cliquez ici pour la télécharger.

Elle est basée sur les résultats d’une enquête réalisée par Novamétrie pour le compte du CRT Auvergne-Rhône-Alpes. Cette enquête a été complétée par des échanges téléphoniques réalisés par le CDT à la fin du mois d’août.

Le document est également disponible sur l’espace pro du site internet du CDT (rubrique Observatoire – statistiques).

Mise en ligne : Francis Leblanc
Crédit texte : CDT Allier

Enquête publique relative au projet de révision du SCoT

Dernière mise à jour le 13 septembre 2021 par Francis Leblanc

Du lundi 27 septembre 2021 à 9 heures au jeudi 28 octobre 2021 à 17 heures

Enquête publique relative au projet de révision du SCoT

Une enquête publique légale, relative au projet de révision partielle du SCoT sera organisée sur le territoire du PETR Pays de la Vallée de Montluçon et du Cher :

Du lundi 27 septembre 2021 à 9 heures au jeudi 28 octobre 2021 à 17 heures. 

https://vallee2.fr/revision-partielle-du-scot/enquete-publique/

Qu’est-ce qu’un SCOT

Un Schéma de Cohérence Territoriale (SCOT) est un document de planification et d’urbanisme qui définit les grandes orientations d’aménagement pour un territoire donné, et pour le long terme (réflexion pour les 15 à 20 ans à venir). Le SCOT est un document vivant, il peut être, si nécessaire, modifié ou révisé dans son ensemble.

Le SCOT assure la cohérence des politiques publiques d’urbanisme. C’est un document qui définit l’équilibre entre protection et développement. Son contenu précis est défini par le code de l’urbanisme. Il aborde notamment les thèmes de l’habitat, du développement économique, touristique, commercial, des déplacements, de la préservation de l’agriculture, des paysages, des corridors biologiques….

Depuis l’approbation du Grenelle de l’environnement (12 juillet 2010), les SCoT deviennent obligatoires pour l’ensemble du territoire national. A partir du 1er janvier 2017,en l’absence de SCoT, les communes seront sous le régime de la constructibilité limitée et ne pourront plus ouvrir de zones d’urbanisation future.

Le SCoT du PETR du Pays de la Vallée de Montluçon et du Cher, a été approuvé le 18 mars 2013 par délibération de son conseil syndical.

  • Depuis cette date, de nombreuses évolutions législatives impactant son contenu et la procédure sont intervenues : Loi d’Accès au Logement et à un Urbanisme Rénové (loi ALUR, mars 2014), Loi d’Avenir pour l’Alimentation et la Forêt (loi LAAAF, octobre 2014), loi portant Nouvelle Organisation Territoriale de la République (NOTRe, août 2015), loi de Transition Ecologique pour la Croissance Verte (LTECV, août 2015) …
  • Par ailleurs, le Schéma Régional de Cohérence Ecologique d’Auvergne que le SCoT doit prendre en compte (c’est-à-dire ne pas contrarier ses orientations fondamentales sauf pour des motifs dûment justifiés) a été adopté en juillet 2015.
  • Enfin, l’application du SCoT a montré la nécessité d’ajustements sur son contenu.

C’est pourquoi lors de sa délibération du 3 mars 2016 le Conseil Syndical du PETR a approuvé la mise en révision partielle du SCoT, qui sera aussi l’occasion d’actualiser un certain nombre de données dans différents domaines et d’aborder d’autres thèmes.

Délibération de mise en révision du 3 mars 2016

Je télécharge l’arrêté d’ouverture de l’enquête publique

 

Mise en ligne : Francis Leblanc
Crédit texte : PETR de la Vallée de Montluçon et du Cher
1 2 3 41