Quoi de neuf à l’école de Valigny en 2020 ?

De nouveaux équipements numériques pour l'année 2019/2020

Quoi de neuf à l’école de Valigny en 2020 ?

Rappelons que durant l’été 2018, l’école a bénéficié de travaux d’envergure (isolation thermique, peintures et remise aux normes des salles de classes des sanitaires et de la cantine). Un chantier lancé et financé par la Communauté de communes du Pays de Tronçais, détentrice de la compétence écoles, pour un montant de 100.000€ environ.

En 2019, les équipements numériques (TBI, classe mobile) ont été renouvelés, financés par la Communauté de Communes du Pays de Tronçais.

Quoi de neuf à l'école de Valigny en 2020 ? - Les équipements numériques ont été changés, financés par la CC Pays de Tronçais

Le RPI Couleuvre/Valigny est classé REP (Réseau d’éducation Prioritaire), ce qui lui a permis de bénéficier du dédoublement des classes de CP et de CE1. Grâce à cela, une nouvelle organisation a pu être mise en place afin de diminuer les effectifs par classe. Valigny accueille donc les élèves de CM1 et de CM2 avec un effectif de 14 enfants à ce jour. Ce qui permet à l’enseignante d’être plus disponible pour chacun d’entre eux.

Mais laissons la parole à notre nouvelle enseignante, Marie-Anne Bouclet :

 » Bonjour, je suis Marie-Anne Bouclet, la nouvelle directrice et enseignante en CM1-CM2 à l’école de Valigny.

Il y a actuellement 14 élèves inscrits à l’école dont 7 en CM1 et 7 en CM2. La classe a la chance de bénéficier d’un petit effectif, ce qui me permet d’être au plus près de chacun et de mener des projets. Béatrice Govignon, dans sa fonction d’ATSEM, me seconde dans cette tâche. L’effectif réduit permet également à chaque élève de trouver sa place au sein de la classe. Cette année, nous participons à un projet autour des arbres et de la forêt en lien avec l’ADATER. Nous irons également voir plusieurs films dans le cadre du projet « Ecole et Cinéma » et participerons à des activités de pleine nature en lien avec l’USEP.« 

Crédit photos : Francis Leblanc - cliquez pour zoomer

Crédit texte : Francis Leblanc