La sécurité routière à Valigny, une priorité !

Dernière mise à jour le 5 janvier 2017 par Francis Leblanc

Premiers résultats issus du radar pédagogique de Valigny

Rappel de l’historique :

Devant des soupçons d’excès de vitesse fréquents dans le bourg, la municipalité avait demandé en septembre 2014 à l’UTT d’effectuer des relevés pendant 7 jours sur la route de Bessais (RD 14), puis sur la route d’Ainay (RD 64).

Après dépouillement des résultats, l’UTT préconisa l’installation d’une zone à 70 km/h sur la RD 64 ( route d’Ainay-le-Château ), entre la sortie de virage juste après l’intersection avec la route de Cérilly (sens entrant vers Valigny) et le panneau « Valigny » délimitant la zone à 50 km/h en agglomération. Cette zone à 70 km/h a été matérialisée le 5 janvier 2016, par la pose des panneaux par l’UTT.

Afin d’encourager les usagers des routes du bourg à modérer leur vitesse et à respecter les 50 km/h, le conseil municipal dans sa délibération du 5 février 2016, vota l’achat d’un radar pédagogique.

Installation du radar pédagogique à Valigny:

Rappelons qu’un radar pédagogique, comme son nom l’indique, informe les conducteurs de leur vitesse sans les sanctionner, afin de les inciter à adapter leur comportement.

La municipalité a fait le choix de pouvoir le positionner sur les trois axes majeurs du bourg, à savoir sur la route de Couleuvre, au niveau de la maison de Mr et Mme Ollery, sur la route de Bessais, au niveau de la maison de Mme Boizat et sur la route d’Ainay 100 mètres environ avant la zone de l’école. Le radar sera changé de position toutes les deux à quatre semaines.

Le matériel est alimenté électriquement par deux batteries, rechargées la nuit par le réseau d’éclairage de Valigny. En plus d’afficher la vitesse de l’automobiliste dès l’approche des 200 mètres environ avant le radar, ce dernier enregistre tous les véhicules dans les deux sens (date, heure, vitesse et sens de roulement). Nous récupérons les données enregistrées pour exploitation par un logiciel spécifique, à chaque changement d’emplacement du radar.

Analyse des résultats sur la période du 6 septembre au 24 novembre 2016:

Le radar pendant cette période a été positionné, comme indiqué précédemment, sur la route d’Ainay, 100 mètres environ avant l’école dans le sens vers le centre bourg. A l’époque nous ne disposions pas de raccordement électrique sur le candélabre servant de support ( c’est maintenant le cas ), ce qui explique les jours pendant lesquels le radar était inopérant.

Nombre de véhicules entrants sur cette période : 19020, soit 346 véhicules par jour.

Nombre de véhicules sortants sur cette période : 22947, soit 417 véhicules par jour.

Sur les 78 jours de présence du radar, le radar a été effectivement sous tension pendant 55 jours.

Graphique des percentiles - période du 6/09 au 24/11/2016
Répartition par tranche de vitesse - période du 6/09 au 24/11/2016

Graphique des percentiles :

Le premier graphique joint, « graphique des percentiles« , donne la corrélation entre vitesse et pourcentage des véhicules roulant à cette vitesse. Le graphique en plus de la totalité de la courbe, donne trois indicateurs normalisés (source SETRA 2008) :

V85 définit la vitesse en dessous de laquelle circule 85% des véhicules : dans le sens entrant, 85% des usagers roulent à moins de 59 km/h, 50% à moins de 44 km/h et 30 % à moins de 40 km/h.

Pour le sens sortant (de Valigny vers Ainay) les indicateurs respectifs sont V85 = 63 km/h, V50 = 50 km/h et V30 = 44 km/h. On constate une vitesse supérieure d’environ 4 km/h dans le sens sortant, les automobiliste ayant toujours tendance a rapidement accélérer bien avant le panneau de sortie d’un bourg, ce qui n’est pas propre à la circulation dans Valigny.

Le deuxième graphique ci-contre donne la « répartition des véhicules par tranche de vitesse ».

Comparons les chiffres relevés par l’UTT du 4 au 10 octobre sur l’axe d’Ainay, au niveau du chemin du Plaid à Villebon avec nos relevés :

On constate une différence sensible, à savoir que les vitesses constatées durant notre période de mesure (du 6/09/2016 au 24/11/2016) sont inférieures à celles constatées par l’UTT durant la période du 4 au 10/10/2014. Une partie de cette différence qui est à l’avantage de nos mesures, peut s’expliquer par le fait que le radar de mesure de l’UTT était situé un peu avant celui de la commune.

Grands excès de vitesse :  

Si  les chiffres sont assez satisfaisants, 87 % environ des véhicules entrants roulent à moins de 60 km/h et 78 % pour les véhicules sortants,  néanmoins on constate des délits de grande vitesse.

Sur notre période concernée, 158 véhicules ont dépassé les 90 km/h, 50 ont dépassé les 100 km/h et étaient donc en délit de grande vitesse avec le risque d’un retrait immédiat du permis ( un chauffard totalement inconscient a été enregistré à la vitesse de 159 km/h le 16 octobre vers 23h ). Imaginez les dégâts que pourrait occasionner dans le bourg un véhicule lancé à 159 km/h, et en perte de contrôle !

Il y a donc encore de gros progrès à réaliser pour une minorité de conducteurs, et pour ceux-là, seuls des contrôles radar effectués par la gendarmerie pourront, espérons-le, les ramener à la raison.

Pour zoomer, cliquez sur les graphiques.