Futaie Colbert II, un nouveau sentier en chantier !

La futaie Colbert II va abriter un nouveau sentier pédagogique.

Futaie Colbert II, un nouveau sentier en chantier !

Les travaux de terrassement (mise en forme du sentier) pour le projet Colbert 2 ont débuté au Rond de Richebourg. La parcelle sera interdite au public durant l’ensemble des travaux, soit à peu près trois mois.

Pôle d’attraction de la forêt de Tronçais, la futaie Colbert II va abriter un nouveau sentier pédagogique. Conçu avec les membres du Comité de pilotage de Tronçais forêt d’exception®, et avec le concours du Pays de Tronçais, de la Tonnellerie Taransaud et de Château Pichon Baron, ce sentier permet de mieux comprendre le lien qui unit les bois d’exception de Tronçais et leur utilisation. C’est aussi la première pierre posée pour faire découvrir ce site amené à remplacer l’ancienne futaie Colbert, devenue dangereuse pour accueillir le public. L’accès à la futaie Colbert Il sera perturbé durant 3 mois, le temps des travaux.

LE LIEN ENTRE LA FORÊT ET LE BOIS AU CŒUR DU SENTIER

La futaie Colbert || est composée d’arbres de plus de 200 ans. Leur tronc élancé est le fruit de soin apporté par des générations de forestiers. 7 ateliers ludiques mèneront les promeneurs à la découverte de cette histoire qui traverse les siècles. Le sentier expliquera également le lien étroit qui unit Tronçais au monde viticole à travers les barriques de chêne. Deux ateliers ont été réalisés avec le concours de deux prestigieux représentants de cette filière : la tonnellerie Taransaud, tonnellerie familiale française implantée en Charente et en Bourgogne, dont les barriques en chêne français sont vendues dans le monde entier ; Château Pichon Baron, l’un des vignobles historiques de Bordeaux (Second Grand Cru Classé en 1855). Le Pays de Tronçais a soutenu ce projet qu’il a voulu centré sur la pédagogie afin d’offrir un support original et en pleine nature pour le public, les écoles, les collèges, les lycées, …

UN CHANTIER PENSÉ POUR LIMITER L’IMPACT SUR L’ENVIRONNEMENT

La futaie Colbert Il est inscrite comme îlot de vieillissement, c’est-à-dire que les arbres en place vont vieillir jusqu’à la limite de la sénescence. Ce peuplement conjugue un patrimoine forestier exceptionnel et un patrimoine environnemental intéressant. Cheminement du sentier, revêtement au sol, matériaux bio- sourcés, le parcours a été conçu pour limiter l’impact sur les arbres et l’écosystème forestier.

Ce projet est financé grâce aux soutiens du Pays de Tronçais et des entreprises Taransaud et Château Pichon Baron.

«La forêt de Tronçais est un trait d’union majeur entre les habitants de toutes les communes du Pays de Tronçais. Ce sentier est l’occasion de mieux connaître la forêt de Tronçais, son bois d’exception, les métiers connus ou moins connus qui y sont liés, et de faire comprendre toute l’activité économique qui en découle. Ce sera aussi l’occasion de rétablir certaines vérités sur l’utilité des coupes, d’en apprendre plus sur les usages nobles du bois comme la tonnellerie par exemple. » Jean-Louis Etien, directeur de la communauté de communes du Pays de Tronçais.

« La Tonnellerie Taransaud s’inscrit pleinement dans la démarche de gestion durable des forêts domaniales françaises engagée par l’ONF et est heureuse de contribuer par son action de mécénat à la protection et à la mise en valeur du patrimoine naturel historique de la forêt de Tronçais. Notre ancrage à Tronçais est réel : nous employons 32 personnes dans notre atelier de fente de Cérilly. Par ailleurs, il nous semble essentiel de faire connaître au plus grand nombre tous les savoir-faire liés au travail des forestiers, des tonneliers et des vignerons parmi lesquels de nombreuses similitudes existent. » Henri de Pracomtal, président de la Tonnellerie Taransaud.

« Dans le Bordelais, Tronçais est une référence pour les grands crus qui élèvent leurs vins dans des fûts de chêne français : c’est toucher à l’excellence. Le caractère de son bois préserve l’originalité et le caractère de notre terroir. Château Pichon Baron reçoit 10 000 visiteurs par an et nous sommes très attentifs à la qualité des visites que nous pouvons leur proposer ; le sentier de Colbert Il participera à une meilleure connaissance du public avide de comprendre comment nos vins sont élevés. » Jean-René Matignon, Directeur Technique de Château Pichon Baron.

« L’ONF est fier de présenter un sentier qui permet de faire connaitre au grand public les actions des forestiers qui ont construit la renommée de Tronçais. Cette forêt est le fruit et le témoin du travail, du savoir-faire du forestier depuis deux cent ans. Le sentier Colbert Il, a vocation à être une véritable vitrine pour éclairer sur les usages possibles de ces chênes d’exception. » Bertrand Dugrain, directeur d’agence Berry-Bourbonnais.

Mise en page et publié par : Francis Leblanc