Ecole de Valigny – Construction d’une serre par les élèves

Dans le cadre des TAP pendant l’année scolaire 2015-2016, les enfants de l’école de Valigny ont réalisé une serre et en ont assuré les plantations. Les TAP, qui rappelons-le sont à la charge des communes, sont une chance pour nos enfants de monter des projets en bénéficiant d’un encadrement professionnel. Cela les initie aussi au travail de groupe.

Remercions  Hervé et Béatrice qui ont encadré les enfants dans ce projet tout au long de l’année, pour leur implication et leur professionnalisme.

Crédit photos : Béatrice - Cliquez sur les photos pour zoomer 

Construction de la serre

Mais laissons maintenant la parole aux enfants qui ont travaillé à ce projet :

« Nous voulions vous informer que tous les mardis avec les TAP nous avons construit une serre. On a fait la serre avec l’intervenant Hervé et avec Béatrice et les écoliers de Valigny.

Etape 1 : nous avons planté des bambous et nous les avons tordu pour les mettre à l’opposé.

Etape 2 : nous avons mis de la bâche au dessus de la serre et fabriqué des portes.

Nous avons eu besoin de : une bâche, une agrafeuse spéciale bois, du scotch, un ciseau, des vis, une visseuse, des bambous, des pinces, du fil de fer, du tissu.

On a pu construire la serre.

La serre est montée, nous avons désherbé, ensuite nous avons bêché. Tout d’abord on a planté des haricots, les radis, les salades, des tomates, des oignons, courgettes et concombres, voilà ce qu’on a mis dans notre potager.

On a pu profiter de notre récolte de radis qu’on a mangé à la cantine. Et puis on arrose notre jardin chaque jour pour que les légumes poussent. »

Texte rédigé par les éléves.

Plantations

Nous ne répéterons jamais assez  que nos écoles rurales offrent aux enfants un cadre de travail et d’activités exceptionnel (effectifs réduits, espace, environnement sain, encadrement de proximité, sérénité …) sans pour autant donner une éducation « au rabais », bien au contraire. Bien sûr cela représente un coût que les petites communes comme Valigny doivent assumer, mais lorsque nous  voyons le résultat, nous ne pouvons que souhaiter que notre école demeure ouverte et que son effectif remonte afin d’assurer sa pérennité.