Dégradation de la qualité du tri sélectif

Nous avons trouvé des masques, des gants jetables et des mouchoirs en papier...

Dégradation de la qualité du tri sélectif

Communiqué de presse commun ALLIER TRI, SICTOM de Cérilly, SICTOM Nord Allier, SICTOM Région Montluçonnaise, SICTOM Sud Allier et Vichy Communauté.

Pendant toute la durée du confinement, les agents du centre de tri d’ALLIER TRI ont poursuivi leur travail et ont ainsi permis le recyclage de plus de 3 000 tonnes d’emballages plastiques, d’emballages métalliques, de papiers et de cartons. Grâce à leur travail, dont nous les remercions vivement, les bacs et les sacs jaunes de l’ensemble du département ont pu être intégralement collectés et traités.

Malheureusement, au cours de cette période, le contenu des bacs et des sacs s’est très sensiblement dégradé. Ainsi, au cours de cette période de confinement, c’est plus de 500 tonnes de produits non recyclables, soit plus du double du fonctionnement normal, qui ont été trouvés. Quand on sait que l’incinération de ces produits coûte près de 150 € par tonne, ALLIER TRI a dû faire face à une dépense supplémentaire de plus de 75 000 € qui, au bout du compte, seront payés par l’ensemble des contribuables. Je demande à chacun de retrouver les gestes qui pendant un an avaient fait de l’Allier un département exemplaire pour la qualité du tri, et d’avance je vous en remercie.

Masques, gants jetables et mouchoirs …

Mais pire encore : parmi ces produits non recyclables, nous avons trouvé des masques, des gants jetables et des mouchoirs en papier ; autant de produits qui auraient pu, si nous n’y avions pris garde, contaminer les agents du centre de tri. Un tel comportement, qui fort heureusement n’est le fait que d’une infime minorité, est absolument intolérable. Au-delà même du danger que cela représente, cette attitude est un manque de respect envers les agents qui trient ces produits. Alors que chacun retrouve le sens civique et redevienne responsable pour que de tels déchets ne se retrouvent plus dans les bacs ou les sacs jaunes : il faut les déposer dans les ordures ménagères.

 

Le Président d’ALLIER TRI, Jean-Pierre MOMCILOVIC

Dégradation de la qualité du tri sélectif - Au cours de la période de confinement, le contenu des bacs et des sacs s’est très sensiblement ...
Dégradation de la qualité du tri sélectif - Au cours de la période de confinement, le contenu des bacs et des sacs s’est très sensiblement ...

Quelques exemples par la photo de comportement citoyen intolérable.

Mise en ligne : Francis Leblanc