De nouveaux habitants au Plaid !

Dernière mise à jour le 10 septembre 2015 par Francis Leblanc

Une centaine de nouveaux résidents au Plaid? C’est une plaid-santerie! Et bien non, depuis le 10 septembre en fin de matinée, un troupeau d’une centaine de brebis de l’association Past’Horizon va coloniser pendant trois semaines les quelques 6,8 hectares des anciennes carrières de part et d’autre de la D14.

Pendant la journée elles seront surveillées en permanence par un berger et ses chiens, qui la nuit coucheront sur place pendant que les brebis seront parquées dans un enclos délimité par une clôture pour des raisons de sécurité.

Revenons un peu en arrière. Après la cessation d’activité des carrières (1971 – voir sur le site la rubrique « Notre commune/patrimoine/les carrières à chaux du Plaid« ), la partie à l’Ouest de la D14 servit jusqu’à l’ouverture de la déchetterie de Cérilly (en juillet 2004) de décharge communale, puis réhabilitée par la plantation d’arbres. La partie Est resta en l’état et la végétation reprit peu à peu le dessus. Aujourd’hui, la gestion de ces espaces est confiée au CEN (Conservatoire d’espaces naturels de l’Allier) par l’intermédiaire d’un bail emphytéotique signé pour 20 ans avec la commune de Valigny. Nous vous encourageons à consulter le site du CEN Allier (http://cen-allier.org/) afin de découvrir les nombreuses missions et actions menées dans notre beau département par cette association.

En ce qui concerne nos anciennes carrières, c’est une deuxième vie qui leur est donnée. Le nettoyage du site par les brebis devrait régénérer le couvert aride en multipliant les espèces végétales et en réduisant la présence des graminées sociales, tout cela sans utiliser de machines. Une fois leur tâche effectuée au Plaid, nos brebis n’iront pas trop loin, puisqu’elles s’attaqueront au nettoyage des berges de l’étang de Goule, qui est rappelons le, déclaré ENS (Espace naturel sensible) depuis décembre 2014. Espérons que cette première expérience au Plaid sera concluante et qu’elle pourra se répéter dans l’avenir.

NB: pour visualiser les photos, cliquez dessus avec la souris.

Vue partielle du site avant le passage des brebis

Arrivée au Plaid de notre troupeau en provenance de la Nièvre.

Opération de déchargement

Maintenant laissons la parole au spécialiste Monsieur Bruno SCHIRMER, chargé de Missions au CEN Allier, pour une explication plus technique de l’opération et de l’intérêt de classer en site conservatoire nos anciennes carrières.

Parmi les 56 sites recensés dans l’étude sur les coteaux calcaires de l’Allier en 2009 par le CEN Allier, l’ancienne carrière constitue un site prioritaire d’intervention. Au vu des réels enjeux de ce site, le CEN Allier s’est engagé à la préservation de cette ancienne carrière, par la maîtrise foncière et la mise en place d’un plan de gestion 2015-2019. La localisation géographique de l’ancienne carrière de Valigny est pour le moins originale. Il se situe en effet au niveau du seul ensemble calcicole référencé en Allier qui se trouve à l’extrême nord du Département, en limite avec celui du Cher.

 

 

 

Héritée d’un Causse berrichon originel avec des dalles rocheuses affleurantes et diaclasées, la flore calcicole locale particulièrement riche et variée abrite ainsi des espèces rares voire exceptionnelles pour l’Auvergne, telles que la Cardoncelle molle (Carduncellus mitissimus), espèce des pelouses xériques dont c’est ici l’une des deux uniques stations régionales. Exploitées du XIXème siècle à 1971 par adjudications successives entre la commune et les propriétaires des fours, les carrières ont en effet maintenu jusqu’à nos jours des affleurements rocheux tabulaires calcaires, qui ont permis de préserver les reliques paysagères et botaniques d’anciennes pelouses steppiques. La faune n’en est pas moins originale, avec par exemple la présence du Mercure (Arethusana arethusa), papillon des landes et pelouses thermophiles exclusif du Bourbonnais en Auvergne, où il ne compte que deux observations récemment confirmées.

 

L’environnement local évoque par ailleurs les pacages extensifs qui devaient préexister à l’exploitation de la pierre calcaire, constituant ainsi un site à forte valeur historique.

Afin de lutter contre une certaine dynamique de fermeture du site par enfrichement naturel, il a été décidé de convenir d’un partenariat annuel avec un berger de l’association Past’Horizon, pour mettre en place un pâturage conduit et itinérant sur le mois de septembre 2015. Pour toutes questions ou renseignements, n’hésitez pas à contacter Ludovic SIMON au 06-67-22-76-13 qui se fera par ailleurs un plaisir d’intervenir au besoin auprès des scolaires de la Commune.

A peine descendus, tout le monde se met déjà au travail …

Vue partielle du troupeau déjà en action

De belles bêtes bien soignées

La petite mascotte du troupeau !

Conservatoire d’Espaces Naturels de l’Allier
Maison des Associations – Rue des Ecoles – 03500 Châtel-de-Neuvre
Tel: 04 70 42 89 34 – Fax: 04 70 42 27 58

conservatoire.allier@espaces-naturels.fr