Category Archives: Municipalité

Bulletin N°57 COVID19 préfecture

Dernières Instructions Préfectorales du 14 septembre 2020

Bulletin N°57 COVID19 Préfecture – 14 septembre 2020

1 – Obligation de port du masque : rappel des règles

  • Dans les lieux clos : conformément au décret n° 2020-884 du 17 juillet 2020, le port du masque est devenu obligatoire dans les lieux clos accueillant du public, à compter du 20 juillet 2020. Il l’est également dans les lieux clos privés collectifs. C’est notamment le cas des entreprises qui doivent désormais appliquer le protocole national disponible sur le site du ministère du travail : https://travail-emploi.gouv.fr/le-ministere-en-action/coronavirus-covid-19/reprise-de-l-activite/protocole-national-sante-securite-salaries
  • Par arrêté préfectoral : le décret n°2020-944 du 30 juillet 2020 prévoit la possibilité pour les préfets, quand la situation épidémique locale le nécessite, d’étendre l’obligation du port du masque à tous les lieux pertinents, c’est-à-dire aussi l’espace public, sauf les locaux d’habitation. L’ensemble des arrêtés pris par la préfète sont disponibles ici : http://www.allier.gouv.fr/covid-19-point-sur-la-situation-dans-l-allier-a3067.html#A
  • Concernant plus spécifiquement le port du masque par les commerçants sur les marchés, deux cas de figure :
    • un arrêté de port du masque obligatoire sur les marchés a été pris dans la commune : commerçants et clients portent le masque
    • aucun arrêté d’obligation de port du masque n’a été pris : les commerçants sont tenus de porter le masque sur la base du protocole national qui indique que « le salarié porte un masque lorsqu’il est amené à être en contact à moins d’un mètre d’un groupe social constitué librement de personnes qui ne portent pas de masque ».

2 – Instructions relatives au Covid 19 dans la fonction publique

  • Rappel des instructions

Le Premier ministre a précisé, par circulaire n°6208/SG du 1er septembre (ci-joint), les instructions relatives à l’obligation de port du masque de protection dans les locaux des administrations et établissements de l’Etat. Ces dispositions ont vocation à s’appliquer à l’ensemble des administrations et concernent les points suivants :

    • Port du masque de protection dans les locaux
    • Organisation du travail et du télétravail
    • Situation des agents publics présentant un risque de développer une forme grave
  • Quelle est la conduite à tenir si un agent est testé positif ?

Si vous avez connaissance d’une personne ayant été testée positive à la Covid-19 parmi les agents de la collectivité, il convient :

    • d’informer l’ARS à l’adresse mail ars-dt03-contact-tracing@ars.sante.fr
    • d’établir une liste des contacts à risqueet de la mettre à la disposition des équipes effectuant le contact tracing

De son côté, la personne testée positif ou contact à risque recevra les consignes nécessaires de la part de son médecin, de la CPAM ou de l’ARS pour son isolement.

Vous trouverez ci-joint différentes fiches utiles, que vous pouvez mettre à la disposition de vos agents et de vos administrés, sur les conduites à tenir pour les personnes contact, ayant des signes de la maladie ou testées positif.
________________________________________________________________________________________________________________________________________________

* Définition d’un contact à risque

Toute personne ayant eu un contact direct avec un cas confirmé dans l’une des situations suivantes sans mesure(s) de protection efficace (masque chirurgical porté par le cas ou la personne contact, masque grand public fabriqué selon la norme AFNOR ou équivalent porté par le cas ET la personne contact, hygiaphone ou autre séparation physique par exemple de type vitre ou plexiglas) :

  • Etant élève ou enseignant de la même classe scolaire ;
  • Ayant partagé le même lieu de vie (logement, internat, etc.) que le cas confirmé ou probable ;
  • Ayant eu un contact direct avec un cas, en face à face, à moins d’1 mètre, quelle que soit la durée (ex. conversation, repas, flirt, accolades, embrassades). En revanche, des personnes croisées dans l’espace public de manière fugace ne sont pas considérées comme des personnes contacts à risque ;
  • Ayant prodigué ou reçu des actes d’hygiène ou de soins ;
  • Ayant partagé un espace confiné (bureau ou salle de réunion, véhicule personnel…) pendant au moins 15 minutes avec un cas, ou étant resté en face à face avec un cas durant plusieurs épisodes de toux ou d’éternuement

________________________________________________________________________________________________________________________________________________

3 – Rappel des règles à respecter pour les agents exerçant dans des établissements accueillant des enfants

Suite à l’expérience des premiers semaines de classe, il est important de faire un rappel aux agents intervenant dans les écoles, cantines, accueils périscolaires et extrascolaires. L’application des gestes barrière et du protocole sanitaire sont dans l’ensemble très bien respectés dans les contacts entre les adultes et les enfants, ce qui a permis jusqu’à présent de limiter les contaminations. Il est toutefois indispensable de rappeler aux agents de respecter également strictement les gestes barrière entre eux lors des moments de pause ou de travail collectif.

4 – Journées du patrimoine : aide à l’ouverture

Le Ministère de la culture a édité un guide d’aide à l’ouverture des monuments et sites à l’occasion des journées du patrimoine, que vous trouverez ci-joint et sur le site du ministère : https://www.culture.gouv.fr/Aides-demarches/Covid-19-le-ministere-informe-les-professionnels/Deconfinement-recommandations-sanitaires-pour-la-reprise-d-activite (rubrique « Musées et monuments »). Il faudra principalement veiller, notamment pour les sites qui ne sont pas habituellement ouverts au public, à :

  • respecter et faire respecter les gestes barrière (port du masque, mise à disposition de gel hydroalcoolique)
  • organiser les flux et les files d’attente, en privilégiant les réservations à l’avance
  • prévoir un nettoyage renforcé et régulier des points de contacts (poignets, mains courantes, portes…)
  • veiller à aérer régulièrement les locaux
  • prévoir un affichage des consignes à respecter

Ce protocole sanitaire devra être strictement appliqué sur les sites des différentes visites.

5 – Dispositifs dérogatoires relatifs à la gouvernance des collectivités locales

Plusieurs dispositifs transitoires portant sur la gouvernance des collectivités territoriales et de leurs groupements, prévus par les lois des 23 mars et 22 juin 2020, ainsi que par les ordonnances des 1er, 8 avril et 13 mai 2020, ont pris fin le 30 août dernier. Retrouvez les détails dans la note ci-jointe.

Pratique du sport : des protocoles pour chaque discipline

En plus du guide de la rentrée sportive disponible sur leur site internet (http://www.sports.gouv.fr/accueil-du-site/actualites/article/guide-de-la-rentree-sportive) le ministère des sports propose l’accès en ligne aux protocoles sanitaires mis en place par les différentes fédérations sportives sur cette page : https://sports.gouv.fr/IMG/pdf/fedeslienscovid.pdf
Ces informations peuvent être utilement transmises aux différents clubs sportifs intervenant dans votre commune.

Bulletin N°53 COVID19 Préfecture - Principales mesures en vigueur depuis la parution du décret n°2020-944 du 30 juillet 2020.
Mise en ligne : Francis Leblanc

Déclaration annuelle 2020 de ruches

Cette déclaration concourt à une meilleure connaissance du cheptel apicole français et participe à sa gestion sanitaire.

Déclaration annuelle 2020 de ruches

La déclaration de ruches est une obligation annuelle pour tout détenteur de colonies d’abeilles, dès la première ruche détenue.

Elle participe à :

– La gestion sanitaire des colonies d’abeilles,

– La connaissance de l’évolution du cheptel apicole,

– La mobilisation d’aides européennes pour la filière apicole française,

Elle doit être réalisée chaque année, entre le 1er septembre et le 31 décembre, en ligne, sur le site : http://mesdemarches.agriculture.gouv.fr/.

Toutes les colonies sont à déclarer, qu’elles soient en ruches, en ruchettes ou ruchettes de fécondation. En cas de besoin, contactez le service d’assistance aux déclarants par mail à l’adresse suivante : assistance.declaration.ruches@agriculture.gouv.fr

A NOTER : pour les nouveaux apiculteurs ou les apiculteurs souhaitant obtenir un récépissé de déclaration actualisé, il est possible de réaliser une déclaration hors période obligatoire (entre le 1er janvier et le 31 Août. Cette démarche ne dispense cependant pas de la déclaration annuelle de ruches (à réaliser obligatoirement entre le 1er septembre et le 31 décembre).

La déclaration de ruches 2020 : du 1er septembre au 31 décembre 2020

 

Tout apiculteur est tenu de déclarer chaque année entre le 1er septembre et le 31 décembre les colonies d’abeilles dont il est propriétaire ou détenteur, en précisant notamment leur nombre d’une part et leurs emplacements d’autre part(1). La déclaration est obligatoire dès la première colonie détenue.

Cette déclaration concourt à une meilleure connaissance du cheptel apicole français et participe à sa gestion sanitaire, notamment face à la menace que représente le parasite Aethina tumida. Elle permet également de mobiliser des aides européennes dans le cadre du Plan apicole européen permettant un soutien à la mise en œuvre d’actions en faveur de la filière apicole française.

Modalités de déclaration de ruches 2020 :

La déclaration de ruches 2020 est à réaliser du 1er septembre au 31 décembre 2020 en ligne sur le site MesDémarches (http://mesdemarches.agriculture.gouv.fr).

Le numéro d’apiculteur (NAPI) est demandé lors de la procédure. Les apiculteurs n’ayant pas de numéro d’apiculteur, ou l’ayant égaré, s’en verront attribuer un nouveau de façon immédiate. Cette procédure permet également aux nouveaux apiculteurs d’obtenir leur numéro d’apiculteur de façon immédiate.

La déclaration de ruches consiste à renseigner :

– le nombre total de colonies d’abeilles possédées (toutes les colonies d’abeilles sont à déclarer, qu’elles soient en ruches, ruchettes ou ruchettes de fécondation/nuclei),

– pour une meilleure efficacité des actions sanitaires, les communes accueillant ou susceptibles d’accueillir des colonies d’abeilles dans l’année qui suit la déclaration, si connues.

N.B. Pour les apiculteurs ne disposant pas d’un accès à internet, il est toujours possible de réaliser une déclaration de ruches en sollicitant un accès en mairie. Pour cette campagne 2020, il sera également possible d’utiliser le Cerfa papier 13995*04 à compléter, signer et à envoyer au plus tard le 31 décembre 2020 à l’adresse : DGAL-Déclaration de ruches, 251 rue de Vaugirard, 75732 Paris cedex 15. Le Cerfa 13995*04 est disponible sur le site MesDémarches (http://mesdemarches.agriculture.gouv.fr) ou en mairie. Les déclarations de ruches sur Cerfa papier 13995*04 envoyées après le 31 décembre (cachet de la poste faisant foi) ne recevront aucun traitement. Le délai d’obtention d’un récépissé de déclaration de ruches est d’environ 2 mois à compter de la réception à la DGAl. Les déclarations réalisées sur papier libre ou sur des anciennes versions de Cerfa ne sont pas recevables.

 

Des informations complémentaires concernant la déclaration de ruches sont disponibles sur le site MesDémarches (http://mesdemarches.agriculture.gouv.fr).

(1) Article 33 de la loi 2009-967 du 3 août 2009 de programmation relative à la mise en œuvre du Grenelle de l’environnement et article 11 de l’arrêté du 11 août 1980 relatif au dispositif sanitaire de lutte contre les maladies des abeilles.

Crédit texte : GDS Auvergne/Rhône-Alpes

Mise en ligne : Francis Leblanc

ONF communiqués brame et chute de branches

Consignes pour le brame 2020 en forêt de Tronçais

ONF communiqués brame et chute de branches

Les mesures concernant la mise en place d’une zone de quiétude en forêt de Tronçais pendant la période du brame sont reconduites pour cet automne. Ces dispositions ne sont que temporaires, et vont s’étaler du lundi 14 septembre au lundi 12 octobre 2020. Il s’agit d’assurer une tranquillité pour les cervidés durant cette période particulière, tout en permettant un meilleur partage de l’espace forestier entre usagers.

Vous pouvez aussi télécharger ces documents au format PDF en cliquant sur les liens ci-dessous :

Communiqué de presse Brame

Zone de quiétude

Vous trouverez ci-dessous aussi un communiqué de presse concernant les chutes de branches en forêts, situation générée par les sécheresses des dernières années.

Vous pouvez télécharger ce document au format PDF en cliquant sur le lien ci-dessous :

Communiqué sur les chutes de branches

Mise en ligne : Francis Leblanc 

Crédit texte : ONF

Bulletins N°55-56 COVID19 Préfecture

Dernières Instructions Préfectorales des 1er et 4 septembre 2020

Bulletin N°55 COVID19 Préfecture – 1er septembre 2020

1 – Décret du 28 août 2020

Le décret n° 2020-1096 paru au journal officiel le samedi 29 août modifie le décret n°2020-860 du 10 juillet 2020.

  • Les règles imposant une distanciation physique aux personnes fréquentant les salles à vocation culturelle ou les enceintes sportives avec des places assises ont été assouplies. (art. 27 et 45)

Avant le décret du 28 août, une distance minimale d’un siège devait être laissée entre les sièges occupés par chaque personne ou groupe de personne ayant réservé ensemble dans les lieux suivants : salles de projection (cinéma) et de spectacle ;  salles d’auditions, de conférences, de réunion ou à usage multiple (salle des fêtes, salles polyvalentes…) ; chapiteaux, tentes et structures ; stades, hippodromes ; gymnase, piscines, salles de sport.
Désormais, cette règle n’est plus applicable dans les départements qui ne sont pas déclarés comme zone de circulation active du virus (annexe 2 du décret). Le port du masque est obligatoire pour toutes les personnes dans ces lieux, sauf pour la pratique sportive et la pratique d’activités artistiques pour lesquelles la distanciation n’est pas possible.

A noter : lorsque des places assises n’existent pas (stade sans tribune par exemple), l’accueil du public est possible en respectant les gestes barrière et le port du masque.

  • Le décret autorise la réouverture des ERP de type T (lieux d’exposition, foire-exposition, salons) avec masque obligatoire et distanciation physique.
  • La pratique sportive est possible dans les ERP suivants : salles d’audition, de conférences, de réunions, salle des fêtes ou à usage multiple, chapiteaux, tentes et structures  (art.27) dans le respect de la distanciation de 2 mètres (sauf lorsque la nature de l’activité ne permet pas de respecter cette distance), et en tenant compte des protocoles de chaque discipline.
Bulletin N°53 COVID19 Préfecture - Principales mesures en vigueur depuis la parution du décret n°2020-944 du 30 juillet 2020.

2 – Mode d’accueil du jeune enfant

Vous trouverez ci-joint le guide d’accueil du jeune enfant, de 0 à 3 ans, actualisé avec les consignes de la rentrée.
Je télécharge le guide d’accueil en cliquant ici

Protocole de prévention dans les entreprises

Le ministère du travail a édité le 31 août le protocole national pour assurer la santé et la sécurité des salariés en entreprise face à l’épidémie de Covi-19. Il est disponible sur le site internet du ministère du travail.

Bulletin N°56 COVID19 Préfecture – 4 septembre 2020

1 – Cas de Covid en milieu périscolaire

Nous vous rappelons que pour les écoles et établissements scolaires, un protocole de gestion des cas possibles, des cas confirmés, des contacts à risque a été rédigé, vous le trouverez ci-joint (déjà transmis avec le bulletin n°54).
Si un cas de Covid est déclaré dans une structure telle que les accueils périscolaire, extrascolaire ou restauration scolaire, le maire doit contacter l’ARS par mail à l’adresse suivante : ars-dt03-contact-tracing@ars.sante.fr. En effet, l’ARS est compétente pour assurer l’identification, l’information et le traitement des contacts à risque, en lien avec les plateformes de l’Assurance maladie.

2 – La location des salles des fêtes et salles polyvalentes est autorisée en respectant les conditions suivantes :

Les salles des fêtes et salles polyvalentes doivent être aménagées de telle sorte que :

  • Les personnes qui s’y rendent doivent avoir une place assise. Cela exclut donc l’organisation de soirées dansantes ;
  • L’accès aux espaces permettant des regroupements est interdit (espace buvette, vestiaire…). Si une vente de boissons ou restauration est prévue, la consommation se fait à table uniquement.

Le respect des gestes barrière et de la distanciation physique est de la responsabilité de l’organisateur de l’événement. Le propriétaire de la salle doit quant à lui s’assurer que toutes les conditions sanitaires sont réunies : nettoyage, organisation des entrées et sorties…
Ces règles s’appliquent à tout type d’événements, y compris festivités de mariage.
Le port du masque est obligatoire dans ces lieux.

Guide de la rentrée sportive

Le ministère des sports a mis en ligne un guide de la rentrée sportive. Que ce soit pour les pratiquants, organisateurs d’événements, dirigeants d’établissements, ce document est un support pratique pour la reprise des activités. Il se décline en fiches thématiques :

  • Etablissements publics
  • Manifestations sportives : accueil du public
  • Pratique sportive
  • Protocole sanitaire
  • Stagiaires de la formation professionnelle

Il pourra être utilement transmis aux différents clubs de sport et professionnels du sport.
A télécharger ici : http://www.sports.gouv.fr/accueil-du-site/actualites/article/guide-de-la-rentree-sportive

Mise en ligne : Francis Leblanc

Bulletin N°54 COVID19 Préfecture

Dernières Instructions Préfectorales du 31 août 2020 sur le COVID19

Bulletin N°54 COVID19 Préfecture

Vous trouverez ci-dessous un récapitulatif des principales mesures en vigueur depuis la parution du décret n°2020-944 du 30 juillet 2020. L’objectif est de répondre à la plupart des questions qui sont posées via la boite mail pref-covid19@allier.gouv.fr.
Si toutefois vous ne trouverez pas la réponse à votre question dans les points ci-dessous, les services de la préfecture restent à votre écoute.

Bulletin N°53 COVID19 Préfecture - Principales mesures en vigueur depuis la parution du décret n°2020-944 du 30 juillet 2020.

1 – Fonctionnement des établissements scolaires pour la rentrée

Le ministère de l’éducation nationale, de la jeunesse et des sports a édité différents documents pour la rentrée scolaire de septembre, présentant les modalités pratiques de fonctionnement des écoles et établissements scolaires. Vous trouverez ci-joint :

Le protocole et le guide des parents sont également téléchargeables sur le site internet du ministère de l’éducation nationale : https://www.education.gouv.fr/rentree-2020-modalites-pratiques-305467. Sur le site de l’éducation nationale, vous retrouverez également des fiches thématique (restauration, récréation, EPS, internat…) ainsi qu’une « foire aux questions » sur les conditions générales de la rentrée scolaire.

2 – Transports scolaires : masque obligatoire dans les cars

Dans un contexte de grande vigilance face à la reprise de l’épidémie de Covid-19, le port du masque sera toujours obligatoire dans les transports scolaires pour les élèves de 11 ans et plus à la rentrée de septembre. Ceci est valable dans le car mais également au niveau des points d’attente. Les parents sont donc invités à veiller à ce que l’enfant soit bien équipé. Les parents et enfants seront informés au moment de l’inscription, ainsi que par des affichages dans les transports (voir ci-joint).

3 – Implication de la police municipale dans le contrôle de port du masque

Afin de faire face à l’épidémie, le Gouvernement et la préfète de l’Allier ont pris différentes mesures liées à l’obligation de port du masque. Les policiers municipaux sont habilités à sanctionner les contrevenants. Leur action peut être coordonnée avec celle des services de la police et de la gendarmerie nationales. Les maires sont invités à se rapprocher de leurs interlocuteurs de proximité.

Outils de communication Covid-19

Le Gouvernement a édité plusieurs visuels relatifs au Covid-19 qui peuvent être utilisés pour la communication en direction du public sur différentes thématiques : distances à respecter, écoles, gestes barrière, personnes vulnérables, port du masque… L’ensemble de ces visuels sont téléchargeables en suivant ce lien : https://outil-projets.wimi.pro/shared/#/folder/d4bf560fdd00271f420d6045b1dfb891
Vous pouvez les utiliser librement.
Une page d’information régulièrement mise à jour, notamment avec la mise en ligne des différents arrêtés d’obligation de port du masque, est en ligne sur le site internet de la préfecture : http://www.allier.gouv.fr/covid-19-point-sur-la-situation-dans-l-allier-a3067.html

Mise en ligne : Francis Leblanc

Bulletin N°53 COVID19 Préfecture

Dernières Instructions Préfectorales du 21 août 2020 sur le COVID19

Bulletin N°53 COVID19 Préfecture

Vous trouverez ci-dessous un récapitulatif des principales mesures en vigueur depuis la parution du décret n°2020-944 du 30 juillet 2020. L’objectif est de répondre à la plupart des questions qui sont posées via la boite mail pref-covid19@allier.gouv.fr.
Si toutefois vous ne trouverez pas la réponse à votre question dans les points ci-dessous, les services de la préfecture restent à votre écoute.

Bulletin N°53 COVID19 Préfecture - Principales mesures en vigueur depuis la parution du décret n°2020-944 du 30 juillet 2020.

1 – Généralisation de l’obligation du port du masque dans les lieux publics clos depuis le 20 juillet

Le décret n° 2020-884 du 17 juillet 2020 a étendu l’obligation du port du masque dans l’ensemble des lieux publics clos, depuis le 20 juillet 2020. Une foire aux questions (FAQ) est en ligne sur la page « Informations Coronavirus » du site du Gouvernement (https://www.gouvernement.fr/info-coronavirus) à la rubrique questions-réponses  « porter mon masque ».

2 – Incitation au port du masque dans l’espace public

Les préfets peuvent rendre obligatoire par arrêté préfectoral le port du masque dans l’espace public lorsque les circonstances locales l’exigent.
Le port du masque doit être privilégié dans les endroits ne permettant pas le respect de la distanciation physique : zones touristiques, marchés, artères commerçantes, rues piétonnes, lieux de rassemblement, fêtes foraines ou patronales…
Si vous estimez opportun d’imposer le port du masque dans votre commune, vous pouvez adresser votre sollicitation à la préfète par mail pref-covid19@allier.gouv.fr.

3 – Déclaration des rassemblements, réunions ou activités de plus de 10 personnes sur la voie publique

Tout rassemblement sur la voie publique ou dans un lieu public réunissant plus de 10 personnes doit faire l’objet d’une déclaration préalable. La manifestation est autorisée sauf décision défavorable qui vous sera notifiée le cas échéant. Il pourra également vous être demandé de renforcer le protocole sanitaire.
Le dossier complété (voir ci-dessous)

Je télécharge la déclaration de manifestation de plus de dix personnes sur la voie publique

devra être transmis à la sous-préfecture de l’arrondissement dont dépend la commune concernée par la manifestation, au maximum quinze jours avant la date prévue, et au plus tard trois jours avant la manifestation
Arrondissement de Montluçon : sp-montlucon@allier.gouv.fr
Arrondissement de Moulins : pref-covid19@allier.gouv.fr
Arrondissement de Vichy : sp-vichy@allier.gouv.fr

Les rassemblements de plus de 5 000 personnes sont interdits jusqu’au 31 octobre.

Les rassemblements, réunions et activités à caractère professionnel 
(ex : conseil municipal, assemblées générales des associations…), quel que soit le lieu dans lequel ils se déroulent (intérieur ou extérieur), ne sont pas soumis à déclaration. Il convient bien sûr de respecter les gestes barrière.
De même, ne sont concernés par la règle de déclaration : les manifestations organisées dans les ERP, les cérémonies funéraires, les visites guidées, les rassemblements indispensables à la vie de la Nation et les services de transport de voyageurs.

4 – Brocantes et vide-greniers

Les brocantes et vide-greniers s’apparentent à des marchés.
Pour rappel, il est préconisé de respecter les règles suivantes :

  • des règles strictes d’organisation spatiale (séparation des commerces et des étals, sens de circulation, matérialisation des distances au sol et des cheminements d’accès…) ;
  • la diffusion et l’affichage des consignes de sécurité ;
  • des contrôles par l’organisateur qui devra s’assurer du respect des mesures barrières.

Elles restent soumises aux démarches administratives habituelles, mais ne font pas l’objet d’une déclaration en tant que manifestations regroupant plus de 10 personnes.
Le port du masque est obligatoire dans les brocantes en lieu couvert. En extérieur, comme pour les marchés, il est vivement conseillé de solliciter une décision préfectorale d’obligation de port du masque, étant donné la difficulté à imposer la distanciation physique.

5 – Utilisation des salles des fêtes et salles polyvalentes

Les salles des fêtes et salles polyvalentes doivent être aménagées de telle sorte que :

  • Les personnes qui s’y rendent doivent avoir une place assise. Cela exclut donc l’organisation de soirées dansantes ;
  • Une distance minimale d’un siège vacant entre sièges occupés par chaque personne ou groupe de personnes ayant réservé ensemble doit être respectée ;
  • L’accès aux espaces permettant des regroupements est interdit (espace buvette, vestiaire…). Si une vente de boissons ou restauration est prévue, la consommation se fait à table uniquement.

Le respect des gestes barrière et de la distanciation physique est de la responsabilité de l’organisateur de l’événement. Le propriétaire de la salle doit quant à lui s’assurer que toutes les conditions sanitaires sont réunies : nettoyage, organisation des entrées et sorties…
Ces règles s’appliquent à tout type d’événements, y compris festivités de mariage.
Le port du masque est obligatoire dans ces lieux.

6 – Buvette en extérieur

Une vente de boissons ou restauration à emporter est possible sous réserve d’organiser un sens de circulation, de faire respecter le mètre de distanciation physique et d’interdire la consommation debout sur place pour éviter les attroupements. Les boissons achetées en buvette peuvent être consommées sur place uniquement si des places assises sont proposées.

7 – Utilisation des salles municipales pour la pratique sportive

Les gymnases et les salles de sport peuvent ouvrir leurs portes au public, sous réserve des protocoles sanitaires élaborés par le ministère des Sports. Vous trouverez un guide de recommandations des équipements sportifs sur le site internet du ministère des sports : http://www.sports.gouv.fr/IMG/pdf/sportsguideequipementssportifs.pdf
Si une salle municipale à usage multiple (polyvalente ou salle des fêtes par exemple) est utilisée pour la pratique d’une activité physique, il conviendra de se conformer aux obligations liées aux salles de sport. A noter : les règles de distanciation pour la pratique sportive en salle (en statique ou dynamique) est de 2 mètres, et non 1 mètre comme pour l’utilisation classique de la salle.
L’exploitant ou le gestionnaire doit s’assurer du nettoyage de la salle entre chaque utilisation (nettoyage des tapis, ventilation des locaux…)

Contrôles accrus

À la demande de la préfète, les services de police et de gendarmerie ont intensifié les contrôles et la vigilance dans tous les lieux présentant un risque de contamination élevé comme les manifestations supérieures à 10 personnes, les terrasses de bars et restaurants, les lieux où le port du masque est déjà obligatoire, les espaces publics où la distanciation sociale n’est pas respectée. Vous serez tenus informés si des problématiques particulières sont constatées dans votre commune.

Mise en ligne : Francis Leblanc

La colo apprenante de Lurcy

Encadrés du lundi matin au vendredi soir, 21 enfants vont pouvoir profiter d’un séjour organisé

La colo apprenante de Lurcy

La crise du Covid est sans précédent et a bouleversé le quotidien de nos enfants. Avec le soutien étroit de tous ses partenaires, le centre social se mobilise pour répondre a cet enjeu inédit grâce au Dispositif Vacances Apprenantes.

La colo apprenante de Lurcy - Encadrés du lundi matin au vendredi soir, 21 enfants vont pouvoir profiter d’un séjour organisé

Encadrés du lundi matin au vendredi soir, 21 enfants vont pouvoir profiter d’un séjour organisé autour de 3 piliers :

  1. La sécurité : au-delà des réglementations habituelles en matière d’encadrements d’accueils d’enfants, un protocole sanitaire renforcé est appliqué tout au long du séjour. Les enfants sont répartis en groupes de 7 maximum, les contacts sont limités, les distances respectées, le matériel et les locaux désinfectés, du savon et du gel sont mis à disposition, etc.
  2. La qualité des activités : les matinées, sont dédiées aux apprentissages : des professeurs proposent du théâtre et de l’anglais, du français, des sciences. Les après midis, des intervenants spécialisés proposent du conte, de la musique et activités sportives. Des animateurs diplômés encadrent les temps de vie quotidienne, du petit déjeuner au coucher sous tente.
  3. Le plaisir : de se rencontrer, de se retrouver, de découvrir, de jouer en petits groupes. Le lien avec les familles est une priorité. Pour préparer le séjour, Pierre Giraud, coordinateur au centre social se tient à la disposition des familles au centre social et, durant le séjour, un numéro (07 81 19 23 81) est dédié aux appels des parents (échanges avec les enfants un soir sur deux). Un temps d’accueil des familles sera proposé à l’arrivée et un temps convivial en fin de semaine pour échanger avec l’équipe.

Pour télécharger le document au format PDF, cliquez sur le lien ci-dessous :

La colo apprenante de Lurcy-Lévis

 

Crédit texte et images : Centre social de Lurcy-Lévis - cliquez pour zoomer

Mise en ligne : Francis Leblanc

Tronçais chantiers en cours

Les arbres victimes des sécheresses successives sont enlevés pour votre sécurité

Tronçais chantiers en cours

Hêtres, pins sylvestres, chênes ont souffert du cumul des sécheresses passées. Les arbres les plus affaiblis ont fait l’objet d’un diagnostic en mai et juin. Les plus dangereux pour le public sont en cours d’enlèvement dans une démarche de prévention en matière de sécurité.

Vous pouvez consulter le communiqué de presse de l’ONF ci dessous (cliquez sur les images pour zoomer), ou bien le télécharger au format PDF en cliquant sur le lien :

Chantier à Tronçais – communiqué de presse de l’ONF

Pour votre sécurité, respectez la fermeture des chemins, et tenez-vous éloignés des arbres dépérissant. Ne dégagez pas par vous-mêmes des chemins encombrés par la chute de bois morts. Contactez la commune ou l’ONF.

Évitez toute traversée de la forêt et ne stationnez pas en forêt lors d’épisodes venteux. Ne montez pas sur les piles de bois. N’entrez pas sur les chantiers forestiers, ils sont strictement interdits au public.

Crédit texte et photos : ONF
Mise en ligne : Francis Leblanc

Prévention des feux d’espaces naturels

Le SDIS de l’Allier totalise déjà une trentaine de départs de feux, certes limités, depuis le 1er avril.

Prévention des feux d’espaces naturels

En 2019, le Service Départemental d’Incendie et de Secours de l’Allier (SDIS) a dû faire face à de nombreux sinistres concernant les feux d’espaces naturels. Ces 477 sinistres ont mobilisé les personnels et matériels de manière importante avec des feux se déclarant parfois simultanément. Les surfaces cumulées représentent plus de 500 hectares brûlés avec des conséquences inéluctables sur les biens, la faune et la flore.

Prévention des feux d’espaces naturels - En 2019, le SDIS03 a dû faire face à de nombreux sinistres concernant les feux d’espaces naturels.

Le département de l’Allier a été l’un de ceux les plus impactés en 2019 par ce type de feux, au niveau national.

Force est de constater que depuis le mois d’avril 2020, plusieurs incendies d’espaces naturels sont déjà survenus sur le territoire national. Les cumuls pluviométriques de septembre 2019 à avril 2020 ont été supérieurs à la normale sur la majeure partie du pays. Toutefois, ils sont déficitaires de 25% en Haute-Saône, dans le Gard ainsi que du Lyonnais à l’est de l’Allier et du Puy-de-Dôme.

Le SDIS de l’Allier totalise déjà une trentaine de départs de feux, certes limités, depuis le 1er avril. Aussi, le Service Départemental d’Incendie et de Secours de l’Allier (SDIS 03), fort de son expertise, lance une campagne de prévention innovante. Cette campagne, composée d’une série de 11 actions, cible l’ensemble de la population ainsi que le milieu agricole. Celui-ci, est particulièrement exposé au risque de pertes de cultures, de fourrages, de bétails, de matériels, de bâtiments d’exploitation.

Quelques minutes suffisent à détruire les efforts de toute une vie…

Les 11 thèmes du concept sont déclinés en dossier de presse, affiches, vidéos didactiques, interviews et sont destinés à être diffusés au grand public et aux acteurs du monde agricole, tout au long de l’été, sur les réseaux sociaux du SDIS de l’Allier, dans les médias et auprès de la Chambre d’Agriculture, invitant à :

Surveiller les barbecues/ Proscrire le brûlage des déchets de parcs et jardins/ Éviter l’usage du feu dans les loisirs/ Limiter les travaux avec sources d’étincelles/ Bannir le mégot jeté dans la nature/ Equiper chaque engin agricole d’extincteur/ Maintenir et nettoyer régulièrement les engins/ Segmenter les stockages/ Eviter l’écobuage et le brûlage des déchets végétaux/ Déchaumer en lisière de récolte/ Créer un coupe-feu autour des bâtiments.

L’effet souhaité au travers de cette campagne de sensibilisation et attendu par le SDIS de l’Allier est de diminuer la sollicitation des personnels en journée, lorsque la ressource humaine est la plus faible. Le SDIS 03 doit garantir une réponse opérationnelle à tout instant, quel que soit le niveau de sollicitation du moment. Il s’agit là d’un véritable enjeu de sécurité civile.

Vous pouvez télécharger le dossier de presse complet au format PDF en cliquant sur le lien ci-dessous :

Dossier de presse complet en PDF – cliquez

Vidéo sur la prévention des feux d’espaces naturels :

Vidéo sur la prévention des deux d’espaces naturels – cliquez

Film institutionnel sur le SDIS 03 :

Contact presse : service.communication@sdis03.fr – 04.70.35.80.20

 

Mise en ligne : Francis Leblanc

Crédit texte et tout média : SDIS03

Dépérissement en Forêt de Tronçais

Premiers signes visibles du changement climatique dans les forêts de l’AIIier !

Dépérissement en Forêt de Tronçais

Les forestiers observent de plus en plus d’arbres dépérissant dans les forêts de Tronçais, Dreuille, Marcenat, …

Dépérissement en Forêt de Tronçais - Les forestiers observent de plus en plus d’arbres dépérissants dans les forêts de Tronçais, Dreuille...

Les forestiers observent de plus en plus d’arbres dépérissant dans les forêts de Tronçais, Dreuille, Marcenat, … Ce sont les hêtres et les pins sylvestres qui sont les plus touchés. Pour le moment, chênes sessiles ou pédonculés montrent un affaiblissement de place en place sur certains secteurs de forêt.

L’ONF prend le phénomène très au sérieux et a réuni des experts sur le terrain pour mettre en place un suivi de l’évolution de la situation. Ce sont les premiers signes visibles du changement climatique dans les forêts de l’Allier.

 

Vous pouvez prendre connaissance de l’intégralité du communiqué de presse en zoomant sur les pages ci-dessous, ou bien vous pouvez le télécharger en cliquant sur le lien :

 

Communiqué de presse de l’ONF au format PDF – cliquez

 

Mise en ligne : Francis Leblanc

Crédit texte : ONF
1 2 3 14