Category Archives: Municipalité

Valigny commémore le 11 novembre

Une trentaine de personnes ont commémoré le 11 novembre à Valigny dont des élus et trois jeunes pompiers

Valigny commémore le 11 novembre.

Une trentaine de personnes ont commémoré le 11 novembre à Valigny dont des élus et trois jeunes pompiers volontaires d’Ainay-le-Château. Le défilé parti de la Mairie s’est rendu au monument aux morts. Après le dépôt de gerbe, Monsieur André Ollery a lu le discours des anciens combattants, suivi du discours officiel lu par le Maire Daniel Renaud. La minute de silence a été suivie de la Marseillaise.

La cérémonie s’est achevée au Relais de la Forêt où les participants étaient invités par la municipalité à partager le verre de l’amitié.

Il y a 100 ans, en novembre 1917, une partie du monde était encore en plein chaos. Le 6 novembre, c’est la fin de la bataille de Passchendaele, qui se solde par 708 000 soldats tués, blessés ou disparus. Le 7 novembre, début de la révolution d’octobre en Russie pilotée par Trotsky, révolution qui va être à l’origine d’un profond bouleversement des rapports de force en Europe jusqu’à la fin des années 1980. Le 17 novembre, bataille de Heligoland en mer du nord. 20 novembre, début de la bataille de Cambrai qui se soldera par la perte de 45 000 soldats. Le 28 novembre, c’est au tour du Mozambique d’être le théâtre de la bataille de Negomano, entre forces allemandes et portugaises.

Le XXème siècle a été constellé d’instabilités touchant l’Europe, entre les deux conflits mondiaux pendant la première moitié et les effets collatéraux de la guerre froide pour la deuxième moitié.

L‘Europe du XXIème siècle, c’est plus de 500 millions de citoyens, et c’est la première puissance économique avec 24% du PIB mondial. Une Europe unie et intégrée ce serait possiblement aussi une force diplomatique et militaire mise à la disposition du monde afin d’essayer de régler pacifiquement les nombreux conflits locaux. L’Europe c’est un modèle de Paix, de Démocratie et de Liberté pour les millions d’individus de notre planète qui souffrent et qui n’ont pas notre chance d’être Citoyen Européen.

Crédit texte : Francis Leblanc

Crédit photos : Francis Leblanc - Cliquez pour zoomer

La Saint-Hubert s’est invitée à Valigny le 3 novembre 2017

Ce sont plusieurs centaines de personnes qui ont envahit le centre bourg ce vendredi 3 novembre

La Saint-Hubert s’est invitée à Valigny le 3 novembre 2017.

Ce sont plusieurs centaines de personnes qui ont envahit le centre bourg ce vendredi 3 novembre dès 9h pour y célébrer la Saint-Hubert. A partir de 9h30, la messe a été célébrée par le père Riboulet, curé de la paroisse Saint-Mayeul de Tronçais, devant une assemblée qui faute de place dans l’église Notre-Dame de Valigny, a débordé massivement sur la place.

Ce sont seize sonneurs de trompe de chasse, qui placés dans le cœur de l’église dos à l’assistance comme le veut la tradition, ont accompagné la cérémonie par de nombreux airs, mis très largement en valeur par l’acoustique exceptionnelle du lieu.

Après une homélie très appréciée faisant une large part au bien vivre ensemble, aux vertus de la vie de groupe et de l’écoute des autres, le père Riboulet  a béni la brioche distribuée plus tard lors du vin d’honneur aux participants.

A la sortie de la messe, la bénédiction des équipages a eu lieu sur la place Jeanne-Marie Guyot, mise à disposition par la municipalité pour l’occasion. Le Vautrait de Banassat de René Kleboth, la plus belle meute de chiens courants de race Poitevin en France, selon les spécialistes sur la question, a posé pour les nombreux photographes présents. Puis le Père Riboulet a poursuivi par la bénédiction des chevaux et de l’assistance rassemblés dans le centre bourg.

La matinée s’est achevée par le vin d’honneur offert à tous les participants par Monsieur Kleboth, place de la Mairie. L’équipage s’est ensuite rendu au rond de la cave de la forêt de Tronçais, pour le départ de la chasse au sanglier, accompagné de nombreux suiveurs.

Saint-Hubert né en 658, apparenté à Charles Martel, après une vie monastique, est élu évêque de Liège-Maestricht et Tongres. Il décède en 727 suite à un accident. Il est de notoriété qu’il vivait proche de ses fidèles en forêt, dans les clairières, les villages et sur les rivières. C’est au IXème siècle qu’il devient patron des chasseurs, et il est aussi invoqué pour la protection des chiens et des chevaux, faisant partie des équipages. Sa fête est célébrée le 3 novembre.

Crédit texte et photos : Francis Leblanc - Cliquez pour zoomer

Valigny à la recherche d’un agent recenseur

Recensement 2018 de la population Valignoise

Valigny à la recherche d’un agent recenseur.

La Commune de Valigny recherche un agent recenseur pour le recensement de sa population qui aura lieu du 18 janvier au 17 février 2018 (prévoir environ 7 semaines de travail).

Pour plus d’informations, cliquez sur l’image ci-dessus.

Sa mission est de déposer les questionnaires de recensement dans les foyers, et d’aider éventuellement la population a les remplir puis récupérer ces documents chez l’habitant, les comptes rendus hebdomadaires au coordonnateur communal et au maire.

Deux sessions de formations seront organisées pour ces personnes afin de bien connaître leur mission en début d’année 2018. Ce poste requiert une disponibilité en journée, en soirée et le samedi, avec une grande souplesse dans l’organisation du travail.

Les qualités requises sont : rigueur, ordre et méthode, discrétion (secret professionnel), capacité relationnelle, disponibilité et ténacité. Une bonne connaissance de la commune est indispensable.

L’intéressé doit être majeur, posséder le permis B et être joignable à tout moment de la journée.

Toute personne intéressée par ce poste doit faire acte de candidature en Mairie, avec un CV et une lettre de motivation au 20 Novembre au plus tard.

Palmarès 2017 des maisons fleuries de Valigny

Quarante cinq prix remis lors du concours des maisons fleuries de Valigny.

Palmarès 2017 des maisons fleuries de Valigny.

Comme tous les ans à cette époque, la municipalité avait mis les petits plats dans les grands, afin de fêter les maisons fleuries sur la commune de Valigny.

La cérémonie du 7 octobre a été inaugurée par le discours du Maire Daniel Renaud, qui a insisté sur « le rôle important que le fleurissement des habitations, fermes et commerces apporte à la commune. Il est une composante du bien vivre ensemble. On ne fleuri pas sa maison uniquement pour soi mais aussi pour les autres, habitants de Valigny, touristes et gens de passage. »

Puis Isabelle Plaidy, deuxième adjoint, a expliqué les modalités du concours :

  • trois élus constituaient le jury : Isabelle Plaidy, Alain Becquart et Francis Leblanc
  • toutes les habitations fleuries ont été notées lors du passage du jury le 4 août 2017 a condition que leur fleurissement soit visible depuis la voie publique
  • chaque membre du jury devait évaluer sans se consulter le fleurissement suivant 3 critères : l’aspect général, la diversité et l’harmonie des couleurs

Enfin, Francis Leblanc, premier adjoint, a lu le palmarès. Cette année les lauréats étaient :

  • Mr Merlin dans la catégorie des maisons de bourg
  • Mr et Mme Noyer dans la catégorie des maisons de campagne
  • Mme Colette Deuss dans la catégorie des fermes
  • Le Relais de la Forêt dans la catégorie des commerces

Ces derniers ont reçu un magnifique spathiphyllum en pot, et tous les autres participants un pot de cyclamen en guise d’encouragement.

La cérémonie s’est achevée par le verre de l’amitié, alors qu’un diaporama présentant toutes les photos prises lors du passage du jury était projeté en boucle.

Crédit texte et photos : Francis Leblanc - cliquez pour zoomer

Apprentissage des gestes de premiers secours à Valigny

La semaine du 25 au 29 septembre placée sous le signe du civisme à Valigny !

Apprentissage des gestes de premiers secours à Valigny.

Le Capitaine Daniel Boissery, ancien chef de centre des pompiers d’Ainay-le-Château, a formé 14 valignoises et valignois (9 en formation initiale et 5 en remise à niveau) aux gestes de premiers secours les soirs du 25 au 29 septembre. Une ambiance studieuse mais aussi conviviale était au rendez-vous. La commune a participé partiellement au financement, le reste était à la charge des stagiaires.

Les bons gestes à apporter à la victime en cas d’étouffement, de saignement, d’arrêt cardiaque, ou de traumatisme ont été étudiés, en utilisant un matériel pédagogique très complet. Les stagiaires  ont aussi été amenés à pratiquer sur le défibrillateur communal, installé sur la façade de la mairie.

La formation s’est achevée vendredi soir autour du verre de l’amitié. Le capitaine Boissery a été chaleureusement remercié par le Maire Daniel Renaud et les participants pour la qualité de sa prestation et sa grande pédagogie.

Crédit texte et photos : Francis Leblanc

Journée citoyenne 2017, une réussite !

Un bel exemple de citoyenneté !

Journée citoyenne 2017, une belle réussite.

Ce samedi 16 septembre à 13h30, trente volontaires armés d’outils se sont présentés à la salle polyvalente de Valigny, pour la deuxième édition de la journée citoyenne.  L’objectif de cette action est de poursuivre le nettoyage de la rigole entamé en 2016, pour la remise en état d’un sentier de randonnée et la mise en valeur du petit patrimoine de la commune.

Comme le dit le Maire Daniel Renaud :  » la finalité est aussi de regrouper les citoyens autour d’un projet concret. Il faut remettre au goût du jour le respect de l’espace public par tous les administrés, et que chacun se sente responsable de son entretien. Ce n’est pas seulement l’affaire des élus et des agents de la commune, mais nous avons tous un rôle à jouer dans sa préservation. C’est aussi cela le bien vivre ensemble ».

Les bénévoles, après s’être rendus au niveau du pont sur le chemin du Plaid au gros chêne, ont achevé de nettoyer le tronçon situé entre ce pont et le chemin de la Tuilerie à la Calandrie. Puis ils ont attaqué la section allant jusqu’au pont du bois des Loges. Ce sont au total 750 mètres qui ont été nettoyés dans l’après-midi, un bel exploit.

A 19 heures, un apéritif suivi d’un repas ont été offerts par la commune, afin d’achever cette journée dans la convivialité et la bonne humeur. Rendez-vous est pris pour 2018 pour une nouvelle journée de la citoyenneté !

La rigole traverse la commune de Valigny sur 2,7 km de long. Jusqu’à présent, les bénévoles ont nettoyé 1,7 km. Il reste 500 mètres environ pour atteindre le pont du bois des loges, puis 540 mètres pour rejoindre le pont du Génipicochon, limite entre les communes de Valigny et d’Isle et Bardais.

Journée citoyenne du 16 septembre 2017 - Zone de la rigole nettoyée.
Journée citoyenne du 16 septembre 2017 - Carte de situation
Crédit texte : Francis Leblanc

Crédit photos : Francis Leblanc - Cliquez pour zoomer

Où en est le projet de Pôle intergénérationnel

Présentation de l'avancement du projet du Pôle Intergénérationnel de Valigny.

Projet de Pôle intergénérationnel.

C’est le grand projet de cette mandature de vos élus! Même si de nombreux chantiers d’importance variable ont été menés depuis mai 2014 (espaces pique-nique, aménagement de la place de la mairie, création du site Internet de la commune, création du blason de Valigny, installation d’un panneau d’affichage numérique place de l’église, travaux dans le cimetière … liste non exhaustive), la municipalité avait décidé de maîtriser les dépenses de la commune, afin de pouvoir entamer sereinement et avec un confort financier le grand projet afférent à la revitalisation de la salle polyvalente.

Ce réaménagement en Pôle Intergénérationnel devra pouvoir offrir des espaces modulaires, afin de le rendre plus accessible à l’ensemble de la population dans le cadre d’animations à vocation manuelles, sportives, ludiques et intellectuelles et pas uniquement aux associations et à leurs événements programmés. Ce Pôle devra répondre à un besoin de lien social en s’adressant à toutes les générations de la population ainsi qu’à la diversification des manifestations, associatives, culturelles ou individuelles.

1 Historique du déroulement du projet :

  • L’opération avant-projet démarre avec la réunion du 27 février 2015, ce jour-là Mr le Maire réunit les associations et la municipalité. Les doléances en matière d’amélioration et de nouveaux services exprimées par les associations permettent d’obtenir les premiers éléments du cahier des charges.
  • Au cours de la période allant du 27 février 2015 à la fin de l’année 2015, la commission des bâtiments monte un avant-projet en prenant en compte les remarques des associations, et une première approche de financement est étudiée avec le PETR pays de la vallée de Montluçon et du Cher (Pôle d’Equilibre Territorial et Rural).
  • Début 2016, l’architecte de l’ATDA (Agence Technique Départementale de l’Allier) bâtit un pré-projet à partir du cahier des charges de la commission des bâtiments, dans le cadre de l’assistance à Maîtrise d’ouvrage. En juin 2016,  Mr le Maire réunit le comité de pilotage (COPIL), composé de la commission des bâtiments, la municipalité, et de 7 administrés, représentatifs de l’ensemble de la population communale. Ce COPIL a pour mission de cerner les besoins de la population de Valigny au niveau social, culturel, sportif et loisirs.
  • En février 2017, l’architecte de l’ATDA s’appuyant sur le travail du COPIL, remet la version définitive du pré-projet. Le 23 février 2017 l’appel d’offre pour le choix de l’architecte (maître d’œuvre) est publié. Sur les neuf architectes qui ont répondu, trois sont retenus pour un mini-concours, avec présentation orale de leur projet (vote du conseil municipal du 16 mars 2017).
  • Le 11 mai 2017, les trois cabinets d’architectes précédemment retenus, présentent leur projet devant la commission des bâtiments, l’architecte de l’ATDA et la municipalité. Le conseil municipal dans sa séance du 11 mai valide le choix retenu par la commission des bâtiments. C’est le cabinet IMHOLZ de Moulins qui est retenu et qui signe son contrat avec la commune le 1er juin 2017.
  • Le 24 juin, le projet architectural du cabinet IMHOLZ est présenté aux associations et au comité de pilotage. Le 24 août, lors de sa séance, le conseil municipal retient et missionne, suite à une mise en concurrence, la société DEKRA pour le diagnostic amiante et la mission de contrôle technique, la société APAVE pour la mission SPS (Sécurité et Protection de la Santé) et enfin la société Géocentre pour les études de sol.
Pôle intergénérationnel - Vue depuis l'entrée

2 Planning prévisionnel pour la suite :

  • D’octobre à fin novembre 2017, préparation par le cabinet IMHOLZ du dossier de consultation pour la réalisation des travaux.
  • Décembre 2017, lancement des consultations pour les travaux.
  • Février/mars 2018, analyse des offres et choix des entreprises sélectionnées.
  • Juin 2018, début des travaux.

3 Présentation synthétique du cahier des charges soumis aux architectes :

Les points principaux auxquels l’architecte devait répondre étaient :

  • isolation thermique des bâtiments
  • qualité acoustique des locaux
  • espace extérieur (derrière la salle) clos et accessible aux utilisateurs
  • les espaces doivent être accessibles au PMR (Personnes à Mobilité Réduite)
  • agrandissement de l’office séparé en zone propre et zone sale
  • création d’un accueil avec vestiaire et blocs sanitaires différenciés hommes/femmes et accessibles aux PMR
  • augmentation de la surface de la salle polyvalente
  • rendre l’espace bar plus dégagé, plus grand et plus indépendant
  • création d’un espace médiathèque afin d’accueillir l’actuelle bibliothèque
  • réaménagement de la scène avec régie, mâts à projecteurs et écran de cinéma.
  • aménagements multimédia

4 Projet du cabinet d’architectes IMHOLZ (source: dossier de l’Architecte) :

INTERPRETATION DES ENJEUX PROGRAMMATIQUES  : répondre à un besoin de lien social en s’adressant à toutes les générations de la population; répondre à la diversification des manifestations, associatives, culturelles ou individuelles;  offrir une capacité d’accueil variable pour des manifestations ou activités de 5 à 150 personnes;  développer un véritable lieu de vie citoyen avec un équipement permettant la mutualisation des activités  et une grande convivialité.

LE PARTI ARCHITECTURAL : le véritable défi de ce projet consiste à maintenir et enrichir une diversité de services avec une meilleure perception de l’équipement depuis l’espace public et un fonctionnement optimisé de la salle des fêtes. Nous avons retenu le principe d’un parti architectural simple qui exprime clairement les différentes fonctions abritées avec un langage architectural qui ne vient pas en contradiction avec celui des bâtiments existants mais en magnifie l’expression. Nous nous sommes attachés à développer notre projet autour de trois grands axes :

  • la conception d’un équipement performant et durable aussi bien en termes d’esthétique et de fonctionnalité qu’en termes d’exploitation et d’entretien
  • la lisibilité des accès pour chacun des équipements publics mairie, école et salle des fêtes
  • l’optimisation du bâti existant tout en limitant les démolitions

Cliquez sur les schémas et plans pour zoomer

Pôle intergénérationnel - Plan de masse
Pôle intergénérationnel - Plan rdc au 1/200ème

L’ESPACE PUBLIC : la nouvelle salle intergénérationnelle en extension est implantée en façade Nord-ouest de la salle des fêtes actuelle et traitée comme la vitrine du pole socioculturel. Ce choix d’implantation, qui respecte la trame urbaine existante, permet de mettre en valeur l’accueil de l’équipement et de rendre plus lisible et plus directe son entrée principale face à la route d’Ainay. A partir de cette nouvelle façade, nous avons créé un axe fort de circulation piétonne qui se développe le long du mur mitoyen au Nord-est du terrain perpendiculairement à la route. L’ancien préau est conservé. Sa façade Ouest, non porteuse, est démolie pour permettre d’abriter cet axe de circulation jusqu’à la route. Le parvis d’entrée représente un espace de convivialité et de sociabilité. Sa surface permet des aménagements divers: stationnements vélo ou espaces d’expositions, manifestations. Les parkings existants conservés sont en liaison direct avec ce mail piéton. Des stationnements dédiés aux personnes à mobilité réduite sont aménagés à proximité de l’entrée. Les matériaux employés participent à l’accompagnement au sol de l’axe principal d’accès, notamment pour les déficients visuels avec la mise en œuvre d’enrobé coloré ou de béton désactivé. Des bornes d’éclairage au droit du cheminement piéton seront également prévues afin de matérialiser les flux piétons.

Pôle intergénérationnel - Plan rdc au 1/100ème
Pôle intergénérationnel - Configurations salle intergénérationnelle
Pôle intergénérationnel - Salle intergénérationnelle-médiathèque
Pôle intergénérationnel - Salle intergénérationnelle-activités
Pôle intergénérationnel - Salle des fêtes
Pôle intergénérationnel - Coupe transversale

L’ORGANISATION FONCTIONNELLE :

Le mail piéton traversant dessert l’ensemble des différents locaux du pôle socioculturel : un espace accueil-vestiaire à l’entrée, la salle intergénérationnelle, la salle des fêtes et l’espace bar. Des sanitaires sont aménagés le long de ce mail piéton et accessibles depuis l’ensemble des locaux accessibles au public. Deux blocs sanitaires sont prévus, différenciés hommes et femmes avec pour chacun un sanitaire accessible aux PMR.

La salle intergénérationnelle. Son orientation avec une large ouverture au Nord-ouest permet de bénéficier d’une lumière douce. Pour ce pole en extension, nous avons privilégié un gabarit et une volumétrie simple et de proportion adaptée aux différentes activités. L’accent est mis sur un concept volumétrique minimal et compact avec une sélection de matériaux durables qui garantissent un confort esthétique et fonctionnel ainsi qu’une maintenance aisée. La polyvalence de cet espace est assurée par du mobilier qui pourra être facilement rangé en périphérie lors de réunions ou d’ ateliers nécessitant plus de place. Ce mobilier est constitué de 6 modules cubiques en bois sur roulettes recevant en périphérie des étagères pour la bibliothèque et au centre un rangement fermé pour les associations. Une fois déployés ces éléments modulaires sont placés en îlots formant claustra pour définir de petits espaces plus intimes dédies à la lecture ou au travail en petits groupes. La salle des fêtes Cet espace est entièrement réaménagé. Nous proposons d’implanter la partie scène dans l’ancienne salle du 3ème âge ce qui permet d’avoir un accès direct à la salle depuis le mail piéton et un accès logistique scène coté locaux de service. L’implantation de la scène permettra en outre de bénéficier d’une plus grande hauteur sous plafond, ce qui est indispensable pour s’adapter aux équipements scéniques.

La salle des fêtes sera pré-équipée pour la sonorisation et l’éclairage avec des portants en plafond et un pré-câblage sono et vidéo. Afin d’optimiser la polyvalence de la salle, nous proposons de retenir une solution de scène mobile de 40 m² qui permet si besoin, de faire évoluer la surface de la salle principale de 120 m² (soit une jauge de 120 personnes assises à 240 debouts) à 160 m². Une liaison est également créée entre la salle des fêtes et la salle intergénérationnelle pour des manifestations plus conséquentes. Un escalier modulable plateforme/escalier pour l’accessibilité PMR (type Flex step de chez Alma) est prévu pour l’accès à la scène depuis la salle ou depuis le local de stockage. L’espace bar Il s’agit du 3ème pôle de l’équipement. Il est implanté en bout du mail piéton en continuité de la salle des fêtes et de la cuisine. Le bar est largement ouvert au Sud sur un espace extérieur aménagé en terrasse. La salle des fêtes contiguë au bar bénéficiera ainsi de lumière naturelle et de vues sur l’extérieur.

L’espace bar est dimensionné pour recevoir divers aménagements, repas, réunion avec un linéaire de comptoir important. Un accès extérieur dessert directement le bar depuis la cour de service pour les livraisons bar et cuisine.

L’office. La cuisine est organisée en deux zones distinctes avec un circuit de « marche en avant » bien défini :  une zone propre de préparation, avec 2 sorties sur le bar et la salle des fêtes;  une zone sale / laverie avec un retour depuis la grande salle et une sortie sur la cour de service pour les poubelles. Les locaux de l’office bénéficient également d’une bonne lumière naturelle.

La logistique. L’organisation des locaux permet ainsi de clairement dissocier les accès de service des accès public :  l’accès au local technique et local de stockage du mobilier au Sud-Ouest  au Sud-Est les accès propre et sale de la cuisine. Les véhicules de services peuvent stationner en toute sécurité dans une cour de service spécifique, située en dehors des espaces publics à proximité de la future chaufferie bois.

Pôle intergénérationnel - Liaisons - 2
Pôle intergénérationnel - Liaisons - 1
Crédit texte : Francis Leblanc

Crédit schémas et plans : Cabinet d'architectes IMHOLZ

Crédit texte projet retenu : Cabinet d'architectes IMHOLZ

Spectacle de danse classique du 12 juillet 2017

Les stagiaires ont enchaîné plus d’une douzaine de chorégraphies !

Pour la deuxième année consécutive, les élèves du conservatoire de danse classique de Mennecy se sont réunis à Valigny pour un stage de perfectionnement. A l’issue de 4 jours de travail, un spectacle a été proposé le mercredi 12 juillet à la salle polyvalente.

Devant une nombreuse assistance les stagiaires ont enchaîné plus d’une douzaine de chorégraphies offrant ainsi un spectacle de très grande qualité artistique pendant 1h30.

Les professeurs, Véronique Faillet et Christelle Sarikoff ont expliqué tout au long de la représentation les prestations réalisées. Il est à noter qu’une différence d’âge parmi la trentaine de danseurs et danseuses de 8 ans à 25 ans, apportait une émotion toute particulière.

Pour cette seconde session, il fut également proposé aux enfants de Valigny de participer à deux chorégraphies. Sept jeunes filles se sont ainsi exprimées, leur permettant de réaliser une découverte de la danse classique et d’avoir la joie de revêtir quelques beaux tutus. Ils furent tout particulièrement à l’honneur lors de la danse « les anges et les démons ». Le public enchanté réclama par des applaudissements appuyés une deuxième fois ce tableau enjoué et expressif.

Ce spectacle fut aussi l’occasion de découvrir parmi des ballets classiques, quelques beaux tableaux de danse contemporaine. Toujours dans un but d’apprentissage et associée au travail intense durant ces 4 journées de stage, des solos furent présentés, sur la base de créations effectuées durant cette période. Parmi ces exercices, seul en scène,  nous avons remarqué la variation reprise par Marie-Lys Leroux, touchante, originale et poétique. Expression scénique qu’elle venait de réaliser pour l’épreuve optionnelle de danse au bac pour laquelle elle obtient la note de 19/20. La voix posée sur la musique invita le public ravi au final de ce solo par la question : « Et vous quel sera votre rime », étant donné que le thème exprimé était de déclamer que la poésie est la vie et que la vie devrait alors être la poésie !

Comment ne pas finir sur la touche de sensibilité que nous procura le plus jeune des danseurs, un garçon de 8 ans, Cyliam Camsat, bondissant sur scène dans une confiance déjà étonnante. Il évolua avec la légèreté d’une flamme qu’il porte déjà en lui assurément pour cet art de la danse.

Crédit texte : Véronique Faillet - Crédit photos : Mairie de Valigny

Concert Baroque du 15 juillet 2017 à Valigny

Concert de musique Baroque, un public peu nombreux mais chaleureux.

C‘était une première à Valigny, un concert de musique classique dans le cadre du Festival Baroque d’Auvergne 2017. Grâce à Hervé Mignot et à son équipe des Bourre-Bonnets, une grande artiste claveciniste, Bogumila Gizbert-Studnicka s’est arrêtée à l’église de Valigny afin de nous faire partager deux heures de pur bonheur.

Malheureusement l’auditoire était plutôt restreint puisque c’est une vingtaine de personne qui avait fait le déplacement, mais l’accueil très chaleureux qui fut réservé à l’artiste compensa largement le faible nombre de spectateurs.

Rappelons que le XXIIème Festival de musique Baroque en Auvergne se produit du 15 juillet au 25 août essentiellement dans les quatre départements de l’Auvergne (Allier, Cantal, Haute Loire et Puy de Dôme) avec quelques incursions dans le Cher, la Creuse, la Loire, l’Indre, l’Aveyron, et même une  représentation dans le Loiret et dans l’Aube. Tous les concerts ont lieu dans les magnifiques églises Romanes d’Auvergne, ce qui permet aux auditeurs de bénéficier de l’excellente acoustique qu’offrent ces lieux tout en admirant ce patrimoine exceptionnel.

Le concert à Valigny, débuta avec un compositeur Polonais du XVIIème, Jan PODBIELSKI, et son Praeludium. Tous les autres compositeurs joués étaient Français :

Michel CORRETTE (1707-1795) – Première suite du 1er livre de pièces pour le clavecin.

François COUPERIN (1668-1733) – Les Barricades Mystérieuses (1716).

Jean-Philippe RAMEAU (1683-1764) – Les Sauvages (morceau bien connu extrait de son opéra « Les Indes Galantes » – 1735) et Le rappel des Oiseaux créé en 1724.

Jacques DUPHLY (1715-1789) – La Pothouin créé en 1768.

Claude Bénigne BALBASTRE (1724-1799) – Quatre pièces extraites des 17 qui constituent son premier livre (1759) : La de Caze, La Courteille, La Lugeac, La Malesherbe.

Pendant l’entracte, Madame Gizbert-Studnicka joua la très célèbre « Marche Turque » de Mozart (Rondo Alla Turca, 3ème mouvement Allegro de sa sonate N°11 créée dans les années 1780) afin de nous rappeler qu’à cette époque, le piano forte (ancêtre du piano moderne que nous connaissons aujourd’hui) en était à ses débuts alors que le clavecin existait depuis le moyen âge (premières traces vers les années 1440). D’ailleurs, Mozart créa majoritairement pour le clavecin, même si ses pièces furent ensuite adaptées et jouées au piano.  Tous les salons et maisons bourgeoises des XVIIème et XVIIIème siècle possédaient un clavecin, et des concerts ( « de salons ») y étaient organisés. Le piano, plus encombrant, plus lourd se démocratisa plus tard au XIXème siècle.

Comme anecdote citée par Madame Gizbert-Studnicka, rappelons que pendant la terreur (1792-1794) un bûcher fut érigé au jardin des Tuileries où plus de 380 clavecins, pillés dans les maisons bourgeoises de l’époque, finirent en cendre. Les clavecins étaient alors un symbole représentant la noblesse, la bourgeoisie, et ce que l’on appelle encore aujourd’hui à tord, « la musique savante ».

Madame Gizbert-Studnicka enseigne depuis 1973 au conservatoire supérieur de Cracovie, titulaire de la Chaire d’Instruments Anciens. Primée à plusieurs reprises, elle participe à de nombreux concerts en Europe, Asie, Australie et a enregistré plusieurs CD dont un particulièrement en 2003, avec « Les quatre saisons » de Vivaldi en compagnie des solistes du Philarmonique de Berlin. Elle est depuis 1996 directeur artistique du Festival Baroque d’Auvergne, Auvergne où elle passe tous ses étés depuis maintenant 22 ans. A Valigny, elle a joué sur un instrument fabriqué en 2016 par le facteur de clavecin Fred Bettenhausen dont les ateliers sont à Haarlem aux Pays-Bas.

Malgré une faible assistance pour cette première, espérons que le Festival Baroque d’Auvergne s’arrêtera à nouveau à Valigny en 2018, et qu’il aura plus de succès.

La musique « dite classique » est abordable par tous, il n’y a rien à apprendre ou a comprendre, il suffit juste de fermer les yeux et de se laisser porter par les notes … Alors, essayez la vous ne serez pas déçu !

Crédit texte et photos: Francis Leblanc

Un nouvel atout pour Valigny, un gîte de groupe

Un ensemble de 3 gîtes sur un même site, tous indépendants

Depuis un an, Monsieur Aimé Cheminot a ouvert par étape les trois gîtes (dénommés Bastien, Marc et Lilou) situés route d’Ainay. Aujourd’hui, ces trois hébergements indépendants, totalement rénovés et particulièrement bien équipés, laissent le choix aux touristes entre sept et trente couchages suivant la réservation de 1, 2 ou des 3 gîtes. C’est une solution idéale pour une réunion de famille, un séminaire au calme et au milieu de la verdure et autres rassemblements …

La présence de ces trois gîtes dans le bourg, à 400 mètres du Relais de la Forêt, lieu de restauration ouvert 7 jours sur 7, à 1 km de la forêt de Tronçais et de l’étang de Goule, apporte un nouvel atout pour notre village. Celui de mieux faire connaître Valigny (et peut-être de déboucher sur de nouveaux habitants), et de faire travailler le commerce local. Le territoire du Pays de Tronçais lui aussi en bénéficiera, car il n’y a pas à notre connaissance de solution équivalente dans les communes voisines.

Nous devons tous travailler dans le même sens, faire connaître notre village, donner envie à de nouveaux résidents de s’y installer, pour que Valigny et le Pays de Tronçais vivent et se développent. Alors faites connaître autour de vous l’existence de cette nouvelle ressource touristique à Valigny, chacun d’entre nous doit se faire l’ambassadeur de nos richesses locales, et que vive Valigny !

Crédit photos : Francis Leblanc - Cliquez pour zoomer
1 2 3 7