Bulletin N°68 COVID19 préfecture

Dernière mise à jour le 3 décembre 2020 par Francis Leblanc

Dernières Instructions Préfectorales du 30 novembre 2020

Bulletin N°68 COVID19 préfecture

1 – Allègement du confinement à partir du samedi 28 novembre

Voici les principales modifications induites par l’allègement du confinement :

  • maintien de l’attestation
    1. pour les déplacements ponctuels pour les motifs autorisés listés dans la nouvelle attestation (cliquez pour visualiser ou télécharger la pièce jointe)
    2. pour les déplacements professionnels avec une attestation permanente
    3. pour les déplacements récurrents entre domicile et établissements scolaires avec une attestation spécifique remplie par l’établissement
  • réouverture des commerces avec un protocole sanitaire renforcé (cliquez pour visualiser ou télécharger la pièce jointe).
    1. les commerces ne peuvent accueillir plus d’un client pour 8 m2
    2. le nombre de personnes autorisées en simultané dans le commerce doit être affiché, visible de l’extérieur
    3. pour les surfaces de vente de plus de 400 m2, une personne doit être présente à l’entrée pour le comptage ou un dispositif de comptage doit être mis en place
    4. depuis le 29 novembre, tous les commerces de vente au détail de biens et de services (coiffeurs, instituts de beauté, concessionnaires, commerces alimentaires…) sont autorisés à ouvrir les dimanches jusqu’à fin décembre 2020 dans l’Allier.
  • autorisation des activités extra-scolaires de plein air pour les mineurs
  • augmentation du rayon autorisé pour les activités physiques et sportives individuelles (y compris chasse et pêche) : 20km et 3h. Dans ce cadre, les déplacements sont également autorisés en véhicule.
  • sports nautiques autorisés
  • réouverture des bibliothèques, archives, salles de vente avec les règles applicable aux commerces
2 – Activités sportives de plein air

Les établissements sportifs de plein air peuvent accueillir du public pour :

  • l’activité des sportifs professionnels et de haut niveau
  • les groupes scolaires et périscolaires et les activités sportives participant à la formation universitaire ou professionnelle
  • les activités physiques des personnes munies d’une prescription médicale ou présentant un handicap reconnu par la maison départementale des personnes handicapées
  • les formations continues ou des entraînements nécessaires pour le maintien des compétences professionnelles
  • les compétitions sportives professionnelles
  • les activités encadrées à destination exclusive des personnes mineures
  • les activités physiques et sportives des personnes majeures (athlétisme, équitation, golf, ski nordique, randonnée…), à l’exception des sports collectifs et des sports de combat, dans la limite de 3h et 20 km

Les espaces clos de ces ERP comme les vestiaires collectifs ou les espaces de convivialité ne doivent pas être ouverts (sauf les sanitaires).

Des informations complémentaires sont disponibles sur le site du ministère des sports :

 https://www.sports.gouv.fr/accueil-du-site/article/application-des-decisions-sanitaires-pour-le-sport

 

Cliquez pour zoomer

3 – Marchés alimentaires et non-alimentaires, marchés de Noël

Les marchés non-alimentaires sont autorisés à rouvrir, qu’ils soient couverts ou de plein-air dans le respect du protocole applicable. La jauge des marchés couverts est calquée sur celle des commerces (8 m2 par client). Les marchés alimentaires continuent de fonctionner, de même que les brocantes et vide-greniers sur la voie publique.
Les marchés de Noël, compte tenu de leur dimension festive pouvant être propice aux rassemblements, sont interdits. Dans le cadre des protocoles stricts qui ont été négociés pour la réouverture des marchés non alimentaires, les maires peuvent, au cas par cas, autoriser des artisans à vendre des produits de Noël à l’occasion des marchés non-alimentaires réguliers.
Concernant les marchés alimentaires, la consommation sur place n’est pas autorisée.

4 – Organisation locale pour le Téléthon

Les animations traditionnelles du Téléthon ne pourront pas se tenir. Le site de l’AFM Téléthon donne des idées de mobilisation en restant chez soi. En parallèle, si le porte-à-porte pour la vente de produits dérivés reste interdit, ces ventes peuvent se faire sur les marchés, dans le respect des protocoles sanitaires mis en place. En ce qui concerne l’appel aux dons sur la voie publique, celui-ci peut se faire dans le respect là aussi des gestes barrières et sans générer de regroupement de plus de six personnes.
Les bénévoles peuvent cocher la case correspondant à l’assistance aux personnes vulnérables ou aux déplacements professionnels pour se rendre sur place.

5 – Distribution des colis des aînés

La distribution des colis des aînés peut être organisée, dans le strict respect des mesures d’hygiène et de distanciation sociale. Pour les aînés vulnérables, le portage à domicile du colis apparaît comme la meilleure solution. Les autres bénéficiaires peuvent être invités à venir récupérer leur colis en un point identifié.

Voici les informations sur la situation sanitaire du département :

  • Taux d’incidence
    1. Département de l’Allier : 154
    2. Région Auvergne / Rhône Alpes : 167
    3. France : 104
  • Taux de positivité
    1. Département de l’Allier : 14
    2. Région Auvergne / Rhône Alpes : 16,7
    3. France : 11

Vigilance grand froid

Durant la période hivernale, les épisodes de froid voire de « grand froid » (épisode caractérisé par sa persistance et son intensité) constituent un danger pour la santé de tous. Les services de Météo-France établissent chaque jour des cartes de vigilance afin de prévenir et alerter les populations. Selon la situation quotidienne, compte-tenu du phénomène attendu (durée, températures…), la préfecture alerte les communes des dangers potentiels et rappelle les conseils de comportement à adopter.

Ainsi, les périodes de froid peuvent avoir des impacts sanitaires et sociaux sur les populations les plus vulnérables (populations précaires, isolées ou sans domicile, en situation de précarité énergétique), les personnes qui travaillent dans des conditions les exposant au froid ou les enfants, les personnes âgées et les personnes présentant certaines pathologies chroniques persistantes.

Lorsque les températures annoncées sont négatives et selon la situation du jour, les services de la préfecture demandent aux structures d’hébergement d’urgence que les locaux, d’ordinaire fermés la journée, puissent rester ouverts aux personnes qui en font la demande.

Enfin, la préfecture procède à la mise en ligne d’informations relatives à un épisode de grand froid sur le site internet des services de l’État www.allier.gouv.fr, ainsi que sur les réseaux sociaux (@Prefet03 sur twitter et facebook).

Site internet du gouvernement

Les informations et foire aux questions sont régulièrement mises à jour sur le site internet du gouvernement :

https://www.gouvernement.fr/info-coronavirus

 

Mise en ligne : Francis Leblanc