Author Archives: Francis Leblanc

Carnaval dans les rues de Valigny

La bonne humeur, les cris et les rires animent notre bourg habituellement si calme !

Carnaval dans les rues de Valigny

Vendredi 12 avril 2019, journée du Carnaval pour les enfants du RPI Couleuvre/Valigny. Tout commence le matin dans les salles de classes de l’école de Valigny. Les enfants sont très occupés à préparer leurs costumes, à fabriquer divers instruments à percussion, et à préparer leur goûter en cuisinant des cookies. Ils confectionnent aussi le bonhomme Carnaval dans lequel les enfants ont placé des billets écrits chargés de leurs petits malheurs.

Un pique-nique sous le soleil de Valigny

Puis direction le parc. Un pique-nique pour les 60 écoliers est organisé sous un magnifique soleil. Les jeux sont à l’honneur. La bonne humeur, les cris et les rires animent cette partie du bourg habituellement si calme !

Un défilé dans les rues de Valigny

Dés 15 heures, nos soixante « petits monstres » défilent dans les rues de Valigny, accompagnés des parents qui ont pu se rendre disponibles. Crécelles, trompettes, et instruments à percussion accompagnent bruyamment tout ce petit monde. Et nos rues résonnent pour une fois des rires, chahuts et bruits en tout genre si agréables à nos oreilles.

Une bataille de confettis mémorable!

Retour dans la cour d’école. Et là c’est la fin du bonhomme carnaval, brûlé au centre d’une ronde exécutée par les enfants ! On brûle tous nos petits soucis, pour démarrer le printemps sur de nouvelles promesses. Une gigantesque bataille de confettis émaille le sable de la cour d’école d’une multitude de petites étoiles multicolores.

La journée s’achève autour d’un goûter en plein air. Les parents y sont associés.

Et tout ce petit monde se sépare et s’égaye dans la nature pour quinze jours de vacances. Bonne vacances les enfants !

Crédit photos : Francis Leblanc - cliquez pour zoomer

Crédit texte : Francis Leblanc

Les Rencontres du Lien à Valigny

Une quinzaine de personnes se retrouvèrent pour une bonne heure d’échanges et de discussions

Les Rencontres du Lien à Valigny

Comme elle le fait  chaque trimestre dans le village qui a les honneurs du Lien Tronçais Val de Cher, la Paroisse St Mayeul de Tronçais avait organisé le 6 avril Les Rencontres du Lien à Valigny. Elles se tenaient au Relais de la Forêt où Josette avait bien voulu nous accueillir, la nouvelle salle communale n’étant pas encore utilisable.

Une quinzaine de personnes s’y  retrouvèrent pour une bonne heure d’échanges et de discussions autour d’un café/jus de fruit et de brioches/pompes aux grattons.  On parla de l’article du Lien sur Valigny : de ce qu’on y apprenait et des partis pris optimistes ! On parla de la vie associative si dynamique ; on évoqua aussi les activités hors associations tout aussi vivantes et les réalisations de la commune, plus particulièrement, la proche conclusion du projet de salle intergénérationnelle et la fraîche sortie du bulletin municipal annuel bien complet et de plus en plus agréable.

A noter que ces Rencontres permirent à des Valignois qui avaient été à l’école du village ensemble il y a de nombreuses années de se retrouver… après quelques hésitations.

Merci encore à tous ceux qui ont bénévolement assuré la distribution du Lien dans les quelques 240 boîtes aux lettres de la commune.

Crédit photos : Francis Leblanc - cliquez pour zoomer

Publication texte : Francis Leblanc

Premiers anniversaires 2019 pour le Club de l’Orée du Bois

Onze adhérents du Club ont été mis à l’honneur !

Premiers anniversaires 2019 pour le Club de l’Orée du Bois

La tradition se perpétue. Onze adhérents du Club qui ont leur anniversaire au cours du premier trimestre de l’année ont été mis à l’honneur ce vendredi 29 mars 2019. Pour l’occasion, Josette du Relais de la Forêt avait mis à disposition sa salle de restaurant.

En début d’après-midi, les trente-cinq participants se sont répartis entre belote et randonnée autour de l’étang de Goule. Il est vrai que le temps estival se prêtait parfaitement bien pour un petit tour d’étang ! Vers 17 heures, tout le monde s’est retrouvé à table pour déguster les tartelettes fabriquées par Josette, arrosées de cidre et de jus de fruit.

Dans son mot d’accueil le président Francis Leblanc a remercié les participants pour leur présence, ainsi que Josette pour son accueil. Il a aussi insisté sur le travail remarquable effectué par les membres du bureau et ceux du conseil d’administration toujours présents dans l’animation du club. Il a rappelé quelques dates des manifestations à venir du club :

Crédit photos : Francis Leblanc - cliquez pour zoomer

Crédit texte : Francis Leblanc

Elections Européennes du 26 mai

Pour un Parlement Européen qui nous représente

Elections Européennes du 26 mai

Vous pouvez télécherger les documents ci-dessous au format PDF en cliquant sur le lien ci-dessous :

http://www.valigny.fr/wp-content/uploads/2019/03/elections-europeennes.pdf

Elections Européennes du 26 mai - Date limite d'inscription sur les listes électorales : le 31 mars 2019, sur internet ou en mairie.
Conditions à remplir pour voter le 26 mai 2019 :
  • être âgé de 18 ans au plus tard la veille du scrutin ;
  • être de nationalité française ou être ressortissant d’un autre État membre de l’Union européenne ;
  • jouir de son droit de vote en France et dans son État d’origine ;
  • être inscrit sur les listes électorales d’une commune (possibilité de s’inscrire sur une liste électorale consulaire pour les Français établis hors de France).

Date limite d’inscription sur les listes électorales : le 31 mars 2019, sur internet ou en mairie.

Pour plus d’informations sur les modalités de vote : www.interieur.gouv.fr/Elections/Comment-voter

www.cettefoisjevote.eu

Cliquez sur les documents pour zoomer

Mise en ligne : Francis Leblanc

Futaie Colbert II, un nouveau sentier en chantier !

La futaie Colbert II va abriter un nouveau sentier pédagogique.

Futaie Colbert II, un nouveau sentier en chantier !

Les travaux de terrassement (mise en forme du sentier) pour le projet Colbert 2 ont débuté au Rond de Richebourg. La parcelle sera interdite au public durant l’ensemble des travaux, soit à peu près trois mois.

Pôle d’attraction de la forêt de Tronçais, la futaie Colbert II va abriter un nouveau sentier pédagogique. Conçu avec les membres du Comité de pilotage de Tronçais forêt d’exception®, et avec le concours du Pays de Tronçais, de la Tonnellerie Taransaud et de Château Pichon Baron, ce sentier permet de mieux comprendre le lien qui unit les bois d’exception de Tronçais et leur utilisation. C’est aussi la première pierre posée pour faire découvrir ce site amené à remplacer l’ancienne futaie Colbert, devenue dangereuse pour accueillir le public. L’accès à la futaie Colbert Il sera perturbé durant 3 mois, le temps des travaux.

LE LIEN ENTRE LA FORÊT ET LE BOIS AU CŒUR DU SENTIER

La futaie Colbert || est composée d’arbres de plus de 200 ans. Leur tronc élancé est le fruit de soin apporté par des générations de forestiers. 7 ateliers ludiques mèneront les promeneurs à la découverte de cette histoire qui traverse les siècles. Le sentier expliquera également le lien étroit qui unit Tronçais au monde viticole à travers les barriques de chêne. Deux ateliers ont été réalisés avec le concours de deux prestigieux représentants de cette filière : la tonnellerie Taransaud, tonnellerie familiale française implantée en Charente et en Bourgogne, dont les barriques en chêne français sont vendues dans le monde entier ; Château Pichon Baron, l’un des vignobles historiques de Bordeaux (Second Grand Cru Classé en 1855). Le Pays de Tronçais a soutenu ce projet qu’il a voulu centré sur la pédagogie afin d’offrir un support original et en pleine nature pour le public, les écoles, les collèges, les lycées, …

UN CHANTIER PENSÉ POUR LIMITER L’IMPACT SUR L’ENVIRONNEMENT

La futaie Colbert Il est inscrite comme îlot de vieillissement, c’est-à-dire que les arbres en place vont vieillir jusqu’à la limite de la sénescence. Ce peuplement conjugue un patrimoine forestier exceptionnel et un patrimoine environnemental intéressant. Cheminement du sentier, revêtement au sol, matériaux bio- sourcés, le parcours a été conçu pour limiter l’impact sur les arbres et l’écosystème forestier.

Ce projet est financé grâce aux soutiens du Pays de Tronçais et des entreprises Taransaud et Château Pichon Baron.

«La forêt de Tronçais est un trait d’union majeur entre les habitants de toutes les communes du Pays de Tronçais. Ce sentier est l’occasion de mieux connaître la forêt de Tronçais, son bois d’exception, les métiers connus ou moins connus qui y sont liés, et de faire comprendre toute l’activité économique qui en découle. Ce sera aussi l’occasion de rétablir certaines vérités sur l’utilité des coupes, d’en apprendre plus sur les usages nobles du bois comme la tonnellerie par exemple. » Jean-Louis Etien, directeur de la communauté de communes du Pays de Tronçais.

« La Tonnellerie Taransaud s’inscrit pleinement dans la démarche de gestion durable des forêts domaniales françaises engagée par l’ONF et est heureuse de contribuer par son action de mécénat à la protection et à la mise en valeur du patrimoine naturel historique de la forêt de Tronçais. Notre ancrage à Tronçais est réel : nous employons 32 personnes dans notre atelier de fente de Cérilly. Par ailleurs, il nous semble essentiel de faire connaître au plus grand nombre tous les savoir-faire liés au travail des forestiers, des tonneliers et des vignerons parmi lesquels de nombreuses similitudes existent. » Henri de Pracomtal, président de la Tonnellerie Taransaud.

« Dans le Bordelais, Tronçais est une référence pour les grands crus qui élèvent leurs vins dans des fûts de chêne français : c’est toucher à l’excellence. Le caractère de son bois préserve l’originalité et le caractère de notre terroir. Château Pichon Baron reçoit 10 000 visiteurs par an et nous sommes très attentifs à la qualité des visites que nous pouvons leur proposer ; le sentier de Colbert Il participera à une meilleure connaissance du public avide de comprendre comment nos vins sont élevés. » Jean-René Matignon, Directeur Technique de Château Pichon Baron.

« L’ONF est fier de présenter un sentier qui permet de faire connaitre au grand public les actions des forestiers qui ont construit la renommée de Tronçais. Cette forêt est le fruit et le témoin du travail, du savoir-faire du forestier depuis deux cent ans. Le sentier Colbert Il, a vocation à être une véritable vitrine pour éclairer sur les usages possibles de ces chênes d’exception. » Bertrand Dugrain, directeur d’agence Berry-Bourbonnais.

Mise en page et publié par : Francis Leblanc

Les randonneurs ont bravé la pluie !

Étang de Goule, sentier de la Rigole et Bocage sont au rendez-vous.

Les randonneurs ont bravé la pluie !

La météo n’est pas au rendez-vous ce dimanche matin 17 mars. Une pluie fine tombe sur l’étang de Goule. Malgré cela, 42 personnes se présentent à l’enregistrement sous le chapiteau dressé au pont de Sausseux par les Berges de l’Auron, association organisatrice de la dorénavant incontournable randonnée de la mi-mars.

Deux parcours sont au menu. Un de 6,5 km faisant le tour de l’étang de Goule dont le sentier a été le théâtre de réaménagements conséquents ces dernières années par les soins du département du Cher.

Le second de 14 km environ, prend son départ à la queue de l’étang. Il parcourt ensuite l’intégralité de la rigole (chemin remis en état ces trois dernières années grâce aux bénévoles des journées citoyennes de Valigny) pour aboutir au Génipicochon à la limite des communes de Valigny et d’Isle et Bardais. Puis direction la digue de l’étang de Goule par les chemins du Plaid à Bardais, de Bonneau puis celui de Goule. Enfin retour au pont de Sausseux par la rive est de l’étang de Goule.

Un point ravitaillement à la base nautique de Goule était là pour réconforter nos marcheurs

De retour au chapiteau, les bénévoles des Berges de l’Auron ont servi un repas « réconfort » aux randonneurs. Pâté aux pommes de terre, salade, dessert avec boissons et café sous un barnum chauffé. Le grand luxe ! Rendez-vous l’année prochaine sans la pluie si possible …

.

Crédit photos : Francis Leblanc - cliquez pour zoomer

Crédit texte : Francis Leblanc

Valigny à l’honneur dans le prochain numéro du journal paroissial

C'est, ce trimestre-ci, au tour de Valigny d'être en vedette !

Valigny à l’honneur dans le prochain numéro du journal paroissial

Le prochain numéro du  journal paroissial Le Lien Tronçais – Val de Cher, mettra Valigny à l’honneur!

En effet, cette publication paroissiale trimestrielle évoque dans chaque numéro l’un des 21 villages de la Paroisse, par ordre alphabétique, en reproduisant en couverture une photo de l’église et en proposant un article de 3 pages sur ce village. A cette occasion la paroisse distribue le journal à tous les habitants du village en question en plus des abonnés habituels.

C’est, ce trimestre-ci, au tour de Valigny d’être en vedette et nous bénéficierons donc d’une distribution à tous les valignois du premier numéro de 2019 qui devrait se faire au cours de la dernière semaine de mars.

Par ailleurs, à la suite de cette distribution toutes boîtes, la Paroisse organise un des samedis suivants, Les Rencontres du Lien, qui consiste à inviter de 10h30 à 12h, les habitants, chrétiens ou non, qui ont été intéressés par le journal en général ou l’article sur le village, en particulier, ou au contraire qui ont des critiques à formuler sur l’un, l’autre ou les deux ou qui ont envie de s’exprimer au sujet de leur paroisse.

Pour ce prochain numéro sur Valigny, ces Rencontres se tiendront le samedi 6 avril à partir de 10h30 chez Josette où les valignois intéressés seront accueillis par l’équipe de rédaction du Lien, dont le Père Yvain, curé de la paroisse, autour d’un café ou d’un jus de fruit accompagné.

Tout le monde est donc invité! Ne laissez pas passer cette occasion de rencontres et de discussions conviviales.

Publication : Francis Leblanc

Valigny à la croisée des chemins …

Et si je m'offrais un moment de pur bonheur ...

Valigny à la croisée des chemins …

Et si je m’offrais un moment de pur bonheur …

En groupe ou seul, la marche est un excellent moyen de concilier forme physique et introspection. Dans ce monde où les technologies de la communication ne nous laissent pas de répit, quoi de plus apaisant qu’une randonnée au milieu de la nature, avec comme seuls bruits le chant des oiseaux, le bruissement des feuilles dans le vent, le son cristallin des gouttes de rosée qui tombent. Et quoi de plus relaxant que la vue d’un beau paysage, une vieille grange bourbonnaise dans son écrin de verdure, un ruisseau serpentant au milieu du bocage, et la présence rassurante d’un chêne plusieurs fois centenaire au milieu d’un pré …

Alors ne nous privons pas de tous ces moments d’émotions, profitons pleinement de ces sentiers oubliés qui émaillent notre commune de Valigny et faisons les revivre !

La rigole, un sentier structurant pour notre commune

Un petit patrimoine sort de sa léthargie au bout 63 ans grâce aux bénévoles de Valigny !

Un peu d’histoire :

Le dernier tronçon du canal de Berry (Vierzon-Noyer) est mis en service en 1841. Dès 1840, des biefs sont à sec en été, notamment dans la partie haute du canal dans la tranchée d’Augy. Pour pallier à cette insuffisance d’eau, en 1842 l’étang-réservoir de Goule est créé sur la rivière Auron (5% sur la commune de Bessais–le-Fromental dans le Cher et 95 % sur la commune de Valigny dans l’Allier), puis en 1845 c’est au tour de l’étang-réservoir de Pirot alimenté par la rivière Marmande (commune d’Isle et Bardais dans l’Allier). La rigole de Liénesse est alors mise en service pour acheminer l’eau nécessaire entre ces deux étangs et le canal.

Le tronçon Pirot/Goule fait 7,7 km dont 2,7 sur la commune de Valigny, celui de Goule/Liénesse est long de 8,3 km. Le 1er février 1955, le canal de Berry est déclassé. En 1971, le département du Cher se porte acquéreur de l’étang de Goule et de ses rigoles. En 2012, la commune de Valigny rachète au département du Cher les 2,7 km de rigole qui parcourent son territoire.

La rigole de Valigny certes servait à alimenter en eau le canal de Berry, mais c’était aussi un axe de communication pour les piétons. Les anciens valignois se souviennent l’avoir utilisée quotidiennement comme raccourci pour se rendre à l’école du bourg, d’autres pour aller faire des emplettes dans les nombreux commerces de Valigny. Depuis 1955, la rigole est abandonnée, la végétation gagne rapidement son parcours et ses ouvrages d’art. Seuls gros gibier et chasseurs l’utilisent, car cette voie verte permet de traverser la commune à l’abri de ses chênes et de sa riche végétation.

Carte du sentier de la rigole
Remise en état du sentier de la Rigole :

Dans sa feuille de route, le nouveau conseil municipal de Valigny lors de son élection en avril 2014, avait intégré la réhabilitation de la rigole en sentier de randonnée qui à terme permettrait de relier à nouveau Goule à Pirot, sans emprunter un mètre de goudron. Le Maire Daniel Renaud et les élus décidèrent alors d’en faire un chantier de « Journées Citoyennes » afin que les habitants de Valigny se réapproprient leur patrimoine et d’en faire en quelques sortes le ciment du « mieux vivre ensemble ».

Le top départ fut donné le samedi 24 septembre 2016. Une trentaine de bénévoles répondirent présents à l’invitation de la municipalité, et commencèrent armés d’outils à main et motorisés la réouverture d’un sentier le long de la rigole en partant de la queue de l’étang (propriété du Cher). Le principe étant de faire en sorte que ce sentier soit suffisamment large pour laisser passer piétons et VTT, mais trop étroit pour les engins motorisés. Tous les chênes ont été conservés, afin d’offrir aux promeneurs un espace ombragé. Seuls ronces et arbres morts ont été dégagés. Cette journée fut suivie d’autres et le 22 septembre 2018, le sentier fut ouvert sur toute sa longueur, soit 2,7 km, rejoignant la commune d’Isle et Bardais qui de son côté avait elle aussi entamé la restauration de la Rigole. Lors de chaque « Journée Citoyenne », la municipalité offrait un repas le soir aux bénévoles afin de clore la journée dans la convivialité.

Et maintenant ? Notre travail ne s’arrête pas là. Nous souhaitons continuer la remise en valeur de ce petit patrimoine en déblayant le fond du canal emblavé par de nombreux arbres et arbustes morts, et surtout nettoyer et restaurer les ouvrages d’art : 6 ponts en pierre et 5 systèmes de vannages qui permettaient de réguler le débit de la rigole.

Inventaire des chemins ruraux valignois inscrits au PDIPR
Le PDIPR, une vraie politique de développement du tourisme vert :

Valigny s’intègre parfaitement dans le PDIPR (Plan Départemental Itinéraires de Promenade et de Randonnée) de l’Allier. Le PDIPR, administré par le Département de l’Allier depuis 1987, a pour objectif de protéger le patrimoine riche et exceptionnel que constituent les chemins ruraux et d’assurer, par cette protection, la pérennité et la qualité des itinéraires de randonnées.

Une mise à jour en 2018 du PDIPR a permis de recenser tous les chemins ruraux non revêtus de la commune de Valigny à sauvegarder, et de les inscrire à l’inventaire du Département. Cela signifie que ces chemins ne pourront plus être vendus sans l’accord du Département.

Dans sa séance du 20 avril 2018, le Conseil Municipal a voté la mise à l’inventaire du PDIPR de 38 chemins ruraux (voir carte — les chemins ruraux en rouge ont été déclassés car soit goudronnés soit appartenant au département du Cher le long de l’étang de Goule). Pour plus de détails, se renseigner auprès de la Mairie.

Ces chemins classés rentreront à l’avenir dans un vaste plan départemental d’itinéraires de randonnées, avec un maillage qui permettra aux randonneurs de parcourir sur plusieurs jours et à la carte, le département, sur des sentiers ruraux non revêtus avec indication des points de ravitaillement et d’hébergement.

Circuit de randonnée N°3 Valigny/Isle et Bardais empruntant la Rigole
 Tronçais et le tourisme pleine nature.

Dans cette même optique, la Communauté de Commune du Pays de Tronçais a décidé de renforcer le tourisme vert sur notre territoire. Ce dernier possède de véritables atouts avec la Forêt de Tronçais, forêt d’exception depuis mai 2018, un bocage encore bien présent, des étangs, du petit patrimoine et deux villages médiévaux (Ainay-le-Château et Hérisson). 25 sentiers (soit environ 318 km) ont été redéfinis sur l’ensemble des 15 communes.

Le sentier « La Rigole » fait une boucle de 19 km traversant la commune de Valigny et une partie sur Isle et Bardais (voir carte ci-jointe). Il permet aux randonneurs de parcourir la rigole sur toute sa longueur, de découvrir une partie de l’étang de Goule, les carrières du Plaid, le bocage et d’aborder la forêt de Tronçais sur quelques km. Ce sentier est riche en petit patrimoine et passe devant l’église et les commerces de Valigny avec Le Relais de la Forêt comme point de restauration. L’entretien et le balisage du sentier seront effectués par la Communauté de Communes. Il est d’ores et déjà praticable sur toute sa longueur.

L’inauguration officielle aura lieu le dimanche 29 septembre, et nous espérons que les valignoises et les valignois seront nombreux à y participer.

Sentier inter-départemental Cher/Allier de liaison entre les étangs de Goule et de Pirot
 La liaison Goule-Pirot.

Les étangs de Goule et de Pirot sont de plus en plus fréquentés par les randonneurs. Le tour de Goule (environ 7 km) a été réaménagé par le département du Cher ces dernières années, avec du mobilier pleine nature et des panneaux explicatifs sur l’ENS (l’étang de Goule est classé Espace Naturel Sensible). Le tour de Pirot (environ 7,7 km) a été réaménagé en collaboration avec l’ONF et la communauté de communes du Pays de Tronçais afin de pouvoir passer le long de l’étang derrière le hameau des Chamignoux.

Devant ce succès, une convention a été passée entre les départements du Cher, de l’Allier et la Communauté de communes, afin de faire la promotion de la liaison par la Rigole entre les deux étangs (environ 8 km). Le département du Cher dans ce cadre, a ouvert un sentier le long de la « queue de l’étang » entre la RD 14 et le point de départ de la rigole (1er pont) sur environ 1 km. Les randonneurs pourront ainsi partir de la base de Goule (ou du camping des écossais) et rallier les deux étangs, en faire le tour, et profiter du réseau des sentiers de Tronçais au départ du camping des écossais.

Maintenant, il ne reste plus qu’à mettre vos chaussures de randonnée et à profiter de ce que notre beau département de l’Allier met gratuitement à votre disposition. A consommer sans modération !

 

Vous pouvez télécharger les cartes suivantes:

Inventaire des chemins ruraux non goudronnés de Valigny au PDIPR

Carte du sentier de la Rigole

Itinéraire 3 – Sentier de randonnée de la Rigole (Valigny/Isle et Bardais)

Liaison Étang de Goule/Étang de Pirot

 

Crédit photos : Francis Leblanc - cliquez pour zoomer

Crédit texte : Francis Leblanc

Un partenariat :

Budget SIRP réunion du 7 mars 2019

Le SIRP (Syndicat Intercommunal de Regroupement Pédagogique) de Couleuvre/Valigny s’est réuni le 7 mars 2019, afin de voter le compte administratif 2018 et le budget primitif pour 2019.

(Pour avoir les montants exacts par rubrique, passer la souris sur la barre correspondante de l’histogramme).

Compte administratif 2018

  • Dépenses

Montant total des dépenses : 25.329 €uros

  • Recettes

Montant total des recettes : 39.361 €uros

Note importante : Un excédent de 14.032 € a été dégagé au cours de l’année 2018. Les rubriques « Alimentation » en dépense et « Repas Cantine » en recette correspondent à la reprise de la gestion de la cantine de Couleuvre par le SRPI.

Budget Primitif 2019

  • Dépenses

Montant total des dépenses : 34.592 €uros

  • Recettes

Montant total des recettes : 34.592 €uros

Note importante : Comme pour le compte administratif, les rubriques « Alimentation » en dépense et « Repas Cantine » en recette correspondent à la reprise de la gestion de la cantine de Couleuvre par le SRPI.

Quelques chiffres ...

Total SIRP -> 63 élèves :

Valigny : 25

Isle et Bardais : 1

Couleuvre : 37

Matern. PS/MS/GS : 19

CP : 10

CE/CE2 : 22

CM1/CM2 : 12

Fournitures scolaires : 49 € par élève

Valigny :         25*49 =    1225 €

Isle :                1*49 =    49 €

Couleuvre :     37*49 =  1813 €

———

3087 €

Participations de fonctionnement : 2903 € secrétariat + 370 € assurances = 3273 /63= 51,95 €/élève

Valigny :         25*51,95 =    1298,75 €

Isle :                1*51,95 =       51,95 €

Couleuvre :     37*51,95 =     1922,15 €

———

3272,85 €

Participation totale  = 6360 € (sans la piscine)

Participation piscine sorties 2018/2019 :

11 sorties pour toutes les classes

Coût du transport 135 € + forfait entrées 65 € = 200 € la séance

Coût total annuel : 200 € * 11 = 2200 €uros

Moins les participations de 360 € chacun pour le foyer rural de Couleuvre et l’amicale laïque de Valigny :

Reste à charge : 1480 €uros 

Soit 869,21 € pour Couleuvre, 587,30 € pour Valigny et 23,49 € pour Isle et Bardais

Assemblée générale des Chers Urbains

Le Président a présenté les projets ambitieux pour 2019

Assemblée générale des Chers Urbains

Lundi 4 mars 2019, l’assemblée générale de l’association des Chers Urbains s’est réunie dans la salle des activités de l’école.

Bilan des activités 2018

Le président Mathieu Angevin a ouvert la séance en présence du Maire Daniel Renaud. Il a fait le bilan des activités 2018 :

  • Organisation des jeux inter-villages qui en 2018 se passaient au stade de Valigny. Quatre équipes, Ainay-Le-Château, Couleuvre, Coust et Valigny. Les retours ont été très positifs.
  • Halloween, qui est de retour depuis deux années maintenant grâce aux Chers Urbains, et qui a de plus en plus de succès auprès des enfants. La population réserve toujours un accueil chaleureux à nos jeunes de Valigny. Pour des raisons de sécurité, la collecte est faite uniquement dans le bourg. Si des personnes habitant en dehors du bourg souhaitent participer, elles peuvent déposer confiseries et pâtisseries chez Josette, ou se rendre dans le bourg au moment du passage des enfants.
  • Marché de Noël. En 2018, les Chers Urbains se sont substitués aux Berges de l’Auron qui traditionnellement en étaient les organisateurs mais qui ne pouvaient pas l’assurer l’année passée. Belle réussite, les exposants étaient satisfaits de la fréquentation.
Projets 2019

Puis le Président a listé les projets ambitieux pour 2019 :

  • Chasse aux œufs le dimanche 21 avril au stade de Valigny. Bien sûr tous les enfants avec leur famille sont attendus et tout le monde repartira les poches pleines !
  • Bourse d’échange de pièces et exposition de vieilles voitures le dimanche 28 avril, au stade de Valigny.
  • Promenade familiale à vélo le dimanche 9 juin, au départ du stade. Une occasion de faire un petit rallye sur nos belles routes communales et de résoudre des énigmes à chaque étape. Cette promenade est ouverte à tous sans distinction d’âge et s’achèvera par un repas pris en commun au stade.
  • Organisation de l’équipe valignoise pour la participation à la quatrième édition des jeux inter-villages. Couleuvre en est l’organisatrice cette année, avec cinq équipes attendues : Ainay, Cérilly, Couleuvre, Coust et Valigny. Ce sera le samedi 6 juillet au stade de Couleuvre, et les Chers Urbains espèrent que les valignoises et valignois se déplaceront nombreux pour soutenir leur équipe !
  • Halloween le 26 octobre, clôturera cette année 2019 riche en événements.

Une autre nouveauté, depuis le samedi 2 mars et jusqu‘au samedi 29 juin, les enfants de Valigny peuvent participer tous les samedis de 10h30 à 11h30 à un atelier lecture, organisé conjointement par le Foyer Rural et les Chers Urbains. Cela se passe dans les locaux de la bibliothèque.

L’assemblée générale s’est achevée autour du verre de l’amitié.

Crédit photos : Francis Leblanc - cliquez pour zoomer

Crédit texte : Francis Leblanc
1 2 3 23