Apérobus, une saison 2019 éclectique

A partir de 16h, le « Village Apéro-bus » s’installe dans le centre de Valigny

Apérobus, une saison 2019 éclectique

Un village éphémère …

Pendant six semaines, tous les vendredis après-midi du 12 juillet au 16 août, le « Village Apéro-bus » s’installe dans le centre de Valigny. Un bus Saviem des années 60, une scène éphémère. Une cuisine de campagne, une roulotte à crème glacée. Des véhicules anciens, jeep Willys, 2CV … Le tout autour du Relais de la Forêt, centre de gravité du village.

Les bénévoles de l’association des Bourre-Bonnets s’activent pour tout mettre en place. A 19 heures, les participants commencent à prendre possession des tables et des bancs, prêtés par la municipalité. La bonne odeur de barbecue envahit déjà l’atmosphère. Et vers 19h30, place à la musique pour une heure et demie de chaude ambiance. Les spectateurs continuent à échanger jusque tard en soirée, autour d’un verre, profitant de la douceur des soirées d’été.

Les Apéro-bus de Valigny sont devenus le rendez-vous incontournable de l’été depuis trois ans, avec un succès qui ne se dément pas.

Petite revue des spectacles de la saison 2019 :
Vendredi 12 juillet 2019 à 19h :

Les Princesses (Toulouse), funk délirant

La saison a démarré avec le gentil délire d’un groupe Toulousain. Après 2 concerts histo-tériques au Bistrot Culture, ce groupe issu des scènes swing, jazz, rock toulousaines crée un univers unique dans lequel les rêves, les problèmes, les envies et les espoirs des vraies Princesses trouvent un écho sur un déluge funk dansant et trémoussant. On en devient presque touché par leurs problèmes existentiels pour ne pas dire que les problèmes existent en bleu ciel aussi. Attention, toute ressemblance avec des hommes déguisés serait purement malencontreuse mais tomberait épile-poil.

Vendredi 19 juillet 2019 à 19h  :

Los Guarachas (Saint Etienne) musiques des andes

Le deuxième concert est d’influence Européenne, Africaine et Indienne. Depuis 1969, ces musiciens jouent ensemble avec toujours la même ferveur. La retraite les a réuni autour de cette passion commune au son des charangos et autres flûtes de pan pour des traditionnels et quelques compositions. La soirée a été bercée avec un encas aux sons incas.

Vendredi 26 juillet 2019 à 19h  :

Hiver Pool (Clermont Ferrand) pop-folk indé.

En raison du temps qui menaçait, le troisième spectacle a été rapatrié exceptionnellement au Bistrot Culture d’Ainay-le-Château. Hiver Pool est né dans une petite église en Irlande. Ce duo auvergnat crée un univers poétique où pop indé et folk, arrangements fouillés et minimalistes, mélodies soyeuses et rythmiques entêtantes, douceur raffinée de la langue française à la Boris Vian ou à la Gainsbourg se mélangent.
Un monde où l’on peut prendre le temps de laisser le temps couler depuis une petite table au fond d’un vieux troquet sombre à la déco désuète. Le temps d’observer, de lire, d’écrire, d’écouter.
Une invitation au rêve…

Vendredi 2 août 2019 à 19h  :

Steve Normandin (Québec) chansons à danser.

Le concert du 2 août a vu débarquer nos cousins Québécois. Steve est notre chouchou outre-atlantique. Drôle, joyeux, débordant de sourire et de générosité, l’accent du grand nord en plus. Il nous a emmené avec son piano ou son accordéon sur les rives des grands lacs quand on passe toute la nuit à danser sur les rigodons. Une soirée où rires et plaisir étaient assurés.

Vendredi 9 août 2019 à 19h   :

Nobody’s Cult (Paris)  stoner rock.

Une prestation explosive pour ce cinquième concert de la saison 2019. NOBODY’S CULT, quatuor Rock-Stoner formé en 2015 et mené par l’envoûtante Lena Woods. Riche de nombreuses influences, allant du rock des années 60 à celui d’aujourd’hui, le groupe, comme son nom l’indique, met à mal les clichés du genre. La harpe électrique de Lena en est le meilleur exemple tant l’instrument, passé dans une série de pédales d’effets, donne une sonorité unique à l’ensemble. Mais la présence de l’impressionnante Lena Woods (the voice 2016 et choriste de Nolween Leroy) avec sa harpe celtique ne doit pas faire oublier ses musiciens qui soutiennent d’un rock lourd et puissant, une voix incroyablement envoûtante. Un concert, un grand show, professionnel et tellement humain. A partager absolument en foule compacte…

Vendredi 16 août 2019 à 19h   :

Ici & Lui (Paris) electro-jazz.

Cette session 2019 des apéro-bus s’achève en apothéose, avec un groupe qui a su entraîner son auditoire. Les 2 frères et leur batteur congolais ont l’art de la scène, du rythme et de la mélodie. Après 2 albums qui s’écoutent en boucle, 2 concerts où le rire, la danse et la joie s’entremêlent, ils sont revenus nous faire danser sur des riffs de guitares, des mélodies à la trompette et des rythmes endiablés. Jamais le public d’Ici n’aura dansé avec autant d’entrain qu’avec Lui, un moment pour s’éclater, lâcher prise et se prendre pour John Travolta habillé en jaune très volté pour une soirée électrique. Bravo à eux !

Le président des Bourre-Bonnets, Hervé Mignot, a remercié tout au long de la saison, les artistes pour leur participation, les bénévoles de l’association sans lesquels rien ne se serait produit, Josette Antoine pour sa disponibilité, Jean-Pascal Elie pour ses excellentes crèmes glacées, la municipalité pour le prêt de matériel et pour avoir facilité l’utilisation de l’espace public et surtout les spectateurs qui font le succès tous les ans de cette animation.

Un grand merci à Hervé Mignot et à ses bénévoles pour cette magnifique saison. Hervé nous a promis une saison 2020 pleine de surprises avec des artistes déjà retenus. Il nous a mis l’eau à la bouche, il ne peut plus nous décevoir ! Rendez-vous donc à la mi-juillet 2020…

Crédit photos : Béatrice Becquart et Francis Leblanc - cliquez pour zoomer

Crédit texte : Francis Leblanc