Apéro-bus 2020 succès en dépit du COVID

Dernière mise à jour le 29 août 2020 par Francis Leblanc

Cinquième édition, le succès est au rendez-vous, malgré la crise sanitaire !

Apéro-bus 2020 succès en dépit du COVID

Grâce aux mesures sanitaires demandées par la commune et mises en place et respectées par l’association des Bourre-Bonnets, les apéro-bus 2020 ont eu lieu dans une ambiance de vacances.

Vendredi N°2 – 24 juillet

La fougue d’une jeunesse qui voit vrai

Nans Vincent sera le nouveau Monsieur 100 000 volts. Digne héritier d’une chanson qui s’engage tout en restant pertinente et sans consensus, il a le verbe haut de ces mots qui sont là pour trancher des parts à chacun. « moi je, moi je… » restera le refrain d’un capitalisme à outrance qui se regarde le nombril doré en pensant vendre père et mère voire pire eau et air, comme un J6M (Jean Marie Mercier, Moi-Même Maître du Monde), ces chansons-caricatures laissent aussi la place à des moments-émotions où il parle volontiers de choses plus personnelles mais avec toujours autant de talent. Les rythmiques électro auront attendu 1 génération pour plaire vraiment à tous… Preuve par le feu, chaque soir où Nans joue, des gens traversent la France pour venir le voir… encore et encore.
Vendredi N°3 – 31 juillet
Je vous assure que ça a beaucoup plu…
Orage ! Ô désespoir ! Ô vieille pluie ennemie !
N’ai-je donc tant vécu que pour cette infâme nuit ?
Et ne me suis-je mouillé dans les travaux d’installation
Que pour voir en une heure anéantir tant d’espoirs d’animation ?
 
Valigny 17:04
L’orage gronde, les smartphones se font scroller. Comme Milou dans Tintin au Tibet regardant le Capitaine Haddock en équilibre, on se pose tous la question en regardant des sites météo, les animations « tombera, tombera pas »??
L’orage n’est pas vraiment au dessus de nous mais il possède une queue sombre et menaçante comme un loup prêt à mordre.
Valigny 17:07
On court tous se mettre à l’abri, en moins de 5 minutes la réponse tombe avec la pluie et tout est anéanti. Les plantes, les chaises restées dehors et qui se gorgeront d’eau avec leurs mousses d’assises les rendant en 30s totalement inutilisables.
C’est dingue, parfois, comment les réponses célestes vous tombent sur le coin du nez plus vite que les impôts.
Valigny 18:30
La pluie décide enfin de cesser sa session chute et les animations nous montrent une « fenêtre » de 1h40 pour faire de la musique avant la prochaine averse.
 
Valigny 19:00
Personne
 
Valigny 19:30
45 personnes savent que rien ne nous arrête et sont venues passer une soirée enfin fraîche et intimiste. Le groupe de jazz Nouvelle Orléans choisit sur nos conseils de jouer devant chez Josette en acoustique, donnant un caractère authentique et « à la Louisiane » de cette soirée où rien ne coulait de source si ce n’est la pluie.
Vendredi N° 4 – 7 août
MATT & BRILLANT
 
Soirée Rave Party ou soirée partie d’un rêve?
 
Moui… on a osé. 
Faire une Rave Party à Valigny. 
Mais là où l’image de la Rave Party véhicule son cortège de drogués chevelus qui ne respectent rien et qui drainent une population en marge de la société, nous avons su montrer autre chose.
Deux musiciens performers et performants puisqu’ils ont joué pendant 2 heures une musique monotonale et ultra-rythmée.
« Ce qu’on appelle la « Transe Naturelle » est une vraie musique, jouée par des musiciens. S’ils reprennent tous les codes de la techno, l’état d’esprit est plutôt proche des transes africaines ou mystiques qui s’atteignent dans certaines parties du monde avec des rythmes et des danses toute la nuit. Pour preuve, ils jouent des instruments acoustiques avec très peu d’effet et le seul instrument vraiment électronique est un Thérémine, une invention russe de 1920 basée sur les ondes radio.
La soirée commencera calmement pour finir en hystérie collective, toujours à 1m de distance redonnant le goût des soirées d’antan.
Vendredi N°5 – 14 août
ZE TIUBES

Des dégaines de surfers qui dégainent du tubes du top 50

Venus de la mer, les 4 musiciens de Ze Tiubes sont entre les chanteurs de plage et les GO de camping. La mer est loin? Les camping aussi? Qu’importe, l’ambiance est là, le génie aussi. Ils viennent de Toulouse, ils ont repris tous les tubes du top 50, oui mais les musiciens viennent du jazz et ne savent que jouer swing… voilà un subtil mélange qui fera lever tout le monde, danser et hurler
« Show must go on »
et ce sera le mot de la fin… car, oui, le spectacle DOIT continuer ici…
comme ailleurs (higher).
Crédit photos : Les bourre-bonnets et Francis Leblanc - cliquez pour zoomer

Crédit texte : Les bourre-bonnets